Skip to main content
ActionsApprendre la BourseIntelligence artificielleMarchés US

« Pourquoi le marché est-il en hausse ? »

By 3 avril 2024One Comment

Entre tensions géopolitiques et incertitude économique, le boom récent des marchés actions pourrait sembler miraculeux. Mais pour James Altucher il n’en est rien. La hausse est tout à fait logique, quoi qu’en disent les analystes les plus sceptiques…

 

 

Cela fait un moment que je suis effrayé. Je lis les nouvelles et je me demande même comment le monde va survivre.

A chaque fois, j’ai ces flashbacks de mes pires périodes, lorsque j’avais l’impression que le monde était fichu, et que je me terrais chez moi pour pleurer aussi silencieusement que possible… en essayant de trouver un moyen de subvenir aux besoins mes deux bébés.

Il y a des guerres en ce moment. Et aux Etats-Unis, on parle de « guerre civile » aux informations. Une élection majeure arrive. Cela ressemble à ce moment où un accident arrive sur la voie d’en face, et où l’on ne peut s’empêcher de regarder, au cas où il y aurait du sang, des tripes, des morts.

Et pourtant, pour gagner de l’argent, il faut ignorer la peur. Là où tous les gens contemplent l’accident en se demandant quel sera son impact sur eux, l’investisseur doit aller de l’avant.

C’est l’un des symptômes de la condition humaine : les gens veulent savoir « pourquoi ».

Par exemple, pourquoi le marché est-il en hausse ? En fait, pourquoi atteint-il des plus-hauts historiques ? Est-ce qu’on ne vient pas de parler de guerre ? Est-ce qu’on ne craint pas l’inflation ? Les hausses de taux ? Ou peut-être pire encore, des baisses de taux qui signifieraient une récession ? N’avons-nous pas peur que le dollar implose, ou que l’immobilier commercial implose, ou de l’incertitude liée aux élections ? Ne devrions-nous pas être effrayés ?

J’étais à l’aéroport hier, pour aller dans l’Utah, où j’interviens dans une conférence sur l’essence de la quête.

Comment faisons-nous – alors que nous vivons l’un de ces pires moments – pour ne pas être pétrifiés comme des biches ? Ces moments de doute sont spéciaux et doivent être traités comme tels. Ils sont presque sacrés car ils deviendront, soit des histoires qui définiront votre vie ultérieure, soit des moments qui ont vraiment eu raison de vous malgré toutes vos réussites passées.

Une quête, c’est lorsque l’on recherche l’impossible envers et contre tous, contre tous ceux qui vous veulent du bien et vous mettent en garde, contre votre propre penchant à rester sur la voie que vous avez empruntée depuis si longtemps mais qui vous a conduit jusque-là, à ce pire moment de votre vie.

J’étais donc à l’aéroport, et la pire chaîne de télévision – CNBC – s’affichait à l’écran. Le chroniqueur affirmait ceci : « Les actions ne sont en hausse que parce que les entreprises rachètent leurs propres actions. »

Oubliez une seconde qu’une société ne rachète ses actions que dans ces occasions :

  1. Elle a trop de trésorerie en raison de ses profits.
  2. Elle pense que son action est sous-évaluée.
  3. Elle sait mieux que personne ce qu’il se passe dans l’entreprise.

 

Cet « analyste » insistait sur le fait que cet argent dopait artificiellement les marchés et que tout cela finirait par s’effondrer.

J’ai commencé à réfléchir à toutes les raisons que donnent les gens pour expliquer la hausse des actions, même s’ils sont convaincus que le monde est sur le point de dévier de son orbite et de foncer droit dans le soleil.

A) Les entreprises rachètent leurs propres actions.

B) La Fed est prête à baisser les taux.

C) Des milliers de milliards de dollars de dépenses du Congrès américain vont injecter de l’argent dans l’économie.

D) Seules les 7 plus grandes entreprises sont en hausse, les autres évoluent sur un marché baissier (faux).

E) Les acteurs du capital-risque investissent plus d’argent que jamais dans les entreprises, et cet argent finit par arriver sur le marché.

F) La hausse des marchés étant égale à l’inflation, elle n’est pas « réelle ».

 

L’une des raisons que personne ne semble avoir fournie est pourtant la réponse la plus simple.

Il existe un modèle intellectuel – une règle pouvant servir de raccourci pour dénouer des situations compliquées – appelé rasoir d’Ockham (ou principe de simplicité, d’économie ou de parcimonie).

Selon ce modèle, l’explication la plus simple est généralement la bonne.

Par exemple, les marchés actions sont en hausse car les entreprises enregistrent de bonnes performances. Quand les entreprises enregistrent de bonnes performances, leurs profits potentiels s’améliorent. Et elles réinvestissent ces profits pour enregistrer encore de la croissance.

Elle est là, la réponse.

Le rebond de l’économie

Pourquoi les entreprises enregistrent-elles de bonnes performances ?

1) Pendant deux ans, toute l’économie a « fermé ». Alors les entreprises regarnissent les rayonnages laissés à l’abandon pendant deux ans.

Pendant deux ans, personne n’a coupé des arbres. Alors il n’y avait pas de bois de construction. Et donc les gens ont cessé de construire des logements. Et maintenant, la situation s’inverse. Pendant deux ans, les chaînes d’approvisionnement ont été fermées. Maintenant, les produits arrivent à nouveau dans les ports. Et donc les gens les achètent.

2) L’intelligence artificielle. Oui, je dis à mes enfants d’utiliser l’IA pour tricher dans leurs dissertations. Et je peux écrire une chanson amusante en me servant de l’IA et d’un seul prompt : « compose une chanson de rap à propos de mon podcast ». C’est rigolo.

Mais l’IA accroît la productivité. Cela veut dire que pour chaque dollar dépensé, on peut créer plus de valeur.

Si je veux réaliser un logo, je n’ai plus besoin d’engager quelqu’un ou de passer des semaines à essayer de comprendre Adobe Photoshop. Je peux demander à l’IA. Quelques secondes plus tard, elle me réalise dix logos.

Ma productivité s’accroît.

Quand un agriculteur veut labourer ses champs, il n’a plus besoin de prendre un tracteur, de passer des mois à épandre des pesticides et à désherber. Il peut utiliser un tracteur à conduite autonome (en gagnant du temps sur les travaux manuels, il peut consacrer plus de temps à la gestion). Il peut se servir de l’IA pour déterminer quelles parties des champs doivent recevoir l’épandage (cela fait économiser des millions de dollars, si l’on considère tous les agriculteurs), il peut savoir exactement quelles parties des champs doivent être récoltées.

Et ainsi de suite.

Les médecins peuvent effectuer des diagnostics plus précis et rapides. Les comptables peuvent faire les déclarations fiscales plus vite. Les avocats peuvent consulter plus vite – et de manière plus précise – les lois pertinentes dans chaque affaire.

Des robots nettoieront votre maison. Des bots logiciels protègeront votre entreprise des cyberattaques. Des tableaux de bord élaborés par l’IA pour vos directeurs financiers indiqueront qui achète vos produits, dans quelle zone et dans quel magasin, afin que vous puissiez mieux planifier l’année suivante. Des centres de données remplis de super calculateurs d’IA pourront mettre au point des composés pour de futurs médicaments.

 

L’IA ne tourne pas uniquement autour de Microsoft, OpenAI et Nvidia.

Ces entreprises sont juste les servantes qui travaillent dans la cuisine et préparent les repas.

Et celles qui se rassasient vraiment, ce sont les 10 000 autres sociétés qui alimentent l’économie en utilisant l’IA pour créer de meilleurs produits dans leurs secteurs, économiser de l’argent, en gagner plus, et innover plus vite.

Voilà ce qui motive les entreprises. Peu importe les taux. Peu importe l’inflation, et même les guerres et l’élection américaine à venir.

Oui, ces choses ont de l’importance dans la vie. Et au quotidien, elles peuvent affecter les actions.

Tous les secteurs évoluent. Le marché est en hausse « à cause » de Charles Darwin.

Les parfums ont évolué, des fragrances naturelles (provenant de fleurs), aux arômes synthétiques (produits par des chimistes) puis à des parfums créés par une IA qui surpasse les capacités des scientifiques et crée des fragrances qui sentent meilleur, durent longtemps et rapporteront des profits dans ce secteur qui pèse 10 Mds$… Et tout ça grâce à un logiciel d’IBM.

La médecine a évolué, du shaman qui priait pour que vous alliez mieux, au docteur qui tapotait votre genou avec un petit marteau, aux techniques de radiologie avancées, aux diagnostics réalisés par l’IA puis à des traitements et une génomique personnalisés créés par l’IA.

La finance a évolué du troc à l’or, à l’étalon-or, à la monnaie fiduciaire, au numérique, et au trustless (les cryptomonnaies). Et dans le même temps, le secteur juridique a évolué des contrats idiots (des dizaines d’avocats qui se battaient) aux contrats intelligents (aucun avocat).

CETTE ANNEE est essentielle pour la société : tous les secteurs existants renaissent avec ce baptême de l’IA, des cryptomonnaies et des demandes plus fortes provenant de la société.

Certes, toutes les raisons mentionnées ci-dessus peuvent répondre à la question de savoir pourquoi le marché est en hausse. Si la Fed baisse les taux, les marchés grimpent. Si les entreprises achètent des actions, le marché grimpe.

Mais les marchés actions grimpent parce que les entreprises s’en sortent mieux, parce que la technologie règle les problèmes des générations précédentes, et que les profits sont générés à un rythme plus rapide que prévu.

C’est trop facile, pour moi, d’avoir peur. Je me souviens encore de ces moments où j’étais si effrayé que je prenais de mauvaises décisions avant de me retrouver sur la paille et de prier pour que je survive.

Mais ça, c’était autrefois. Le chemin qui permet d’aller de l’avant est plus jalonné d’espoir qu’il n’est permis de le croire (normalement), de peur de passer pour quelqu’un de stupide.

Mais il est bon d’être stupide et riche.

 

James Altucher

 

1 commentaire

  • Avatar Philippe Darroux dit :

    Merci JAMES, voilà une bonne démonstration bien utile!!
    J’ai suivi cette trajectoire lorsque les  » Grands savants  » traitaient les monnaies numériques de vents.
    J’ai acheté par 25$ de plus de 20 monnaies et je suis les hausses de mes investissements. Ceci en suivants tes conseils, merci de continuer la simplicité et intéressante car on la comprend!!! PHILIPPE

Laisser un commentaire

FERMER
FERMER
FERMER