Skip to main content
Cac 40Indices & MarchésIndices, sociétés et marchés

Qu’est-ce qui se passe pour le CAC40 ?

By 11 février 2022janvier 16th, 2023No Comments

Gilles Leclerc revient pour son point CAC40 hebdomadaire. Attention, la situation devient de plus en plus instable. Les niveaux (graphiques) et signaux (techniques) pourraient bien donner le top départ pour une nouvelle impulsion du CAC40. A priori, c’est pour bientôt. 

 

Les marchés US ont eu du mal à encaisser les chiffres de l’inflation (IPC) publiés hier : +7,5% en janvier sur une base annuelle. Il s’agit de la plus forte hausse depuis une quarantaine d’années ! Cette inflation n’est donc non seulement plus du tout transitoire, mais en plus, elle est réellement mordante.

La grande crainte des marchés (d’action) était évidemment que la FED soit poussée à durcir sa position plus rapidement que prévu. Auquel cas, les marchés d’action risquent de ne pas apprécier…

L’obligataire 10 ans US a eu une poussée de fièvre au-dessus des 2%. Il se détend ce matin et atteint 1,995, en tout cas au moment où j’écris ces lignes. Mais ce n’est que provisoire et fragile.

La situation devient précaire et incertaine, d’autant plus le facteur de soutien des marchés US, c’est-à-dire la vague des publications des résultats annuels/trimestriels touche à sa fin.

Du côté de la France…

De notre côté de l’Atlantique, le CAC40 grappille ce matin encore quelques points par rapport au dernier point hebdomadaire (et matinal) de vendredi dernier. Il clôturait alors la journée à 6 951 points. Il ouvre ce vendredi à 7 025 points. Le niveau de support de très court terme se situe dans la zone des 7 000 points, il a été touché ce matin avant l’ouverture (voir petit encart) et a causé rebond.

du nouveau sur le CAC40

Finalement, on se retrouve exactement dans la même position/configuration que la semaine dernière.

En d’autres termes :

  • « Attention à une possible Epaule/Tête/Epaule (en orange).
  • Attention, sa ligne d’eau de l’ETE passe par 6 800 points. Si elle est passée, l’objectif correspond à l’amplitude de l’ETE, c’est-à-dire 6 400 points.
  • Nous en serions à la finalisation de la deuxième épaule et je vous proposais un déclencheur : un signal baissier en provenance de l’indicateur de tendance MACD (paramétrée à 9/19/6). »

« L’ETE ne sera pas pour autant validée [NDLR : en cas de signal baissier donné par la MACD], mais personnellement, je commencerai à couvrir un portefeuille orienté CAC40 à l’aide par exemple de BX4 – quitte à ressortir très vite si le signal est invalidé. » [NDLR : Et donc que le CAC40 repasse au-dessus du sommet de sa deuxième épaule.]

Tant que l’on reste au-dessus des 7 000 points et en attente d’avoir un signal clair, personnellement je reste sur la touche en évitant de prendre des risques inutiles.

Bon week-end,

Gilles

Laisser un commentaire