Skip to main content
Non classé

CAC40 : un bon signal… injouable

By 10 décembre 2021janvier 11th, 2023No Comments

Gilles Leclerc est de retour pour son point CAC40 hebdomadaire. Après un rebond spectaculaire, nous sommes à la croisée des chemins…

 

Un rapide point hebdomadaire cette semaine : vous allez voir, avec un « copier/coller » de la conclusion de celui de la semaine dernière, un graphique et deux commentaires, il n’y aura plus grand-chose à rajouter.

La semaine dernière, Le CAC40 s’accroche aux branches, nous avons eu la confirmation de la zone des 6 800 points comme zone de support probable. Nous l’avions ciblée suite au décrochage du CAC40 la semaine précédente « Plongeon du CAC40 ! (Où sont les supports ?) » lors du gros gap baissier du vendredi matin. Ce gap baissier de 4% a eu lieu lors de l’annonce du nouveau variant Omicron.

Bref, la semaine dernière, les supports tenants et les indicateurs techniques se mettant en position de rebond, l’analyse se concluait par :

  • « L’analyse des vagues d’impulsions de l’indicateur de tendance MACD nous a déjà bien aidé par le passé : consolidation en cas de retournement baissier sur son axe de résistance d’impulsions (cf. flèches jaunes). Rebond en cas de signal haussier sur son axe de support d’impulsion (cf. flèches bleu fluo et orange). Actuellement, le CAC40 teste son support d’impulsion de la vue journalière (cf. pastille bleu fluo). »
  • « Il n’y a pas encore de signal validé, d’où le point d’interrogation. Si le signal se valide, il y a une forte probabilité d’aller combler le gap à 6 984 points à court terme. »

Cette semaine, le signal a été validé (nouvelle flèche vert foncé) sur le support d’impulsion MACD et le rebond du CAC40 est venu combler et dépasser le gap des 6 984 points.

CAC40 : un bon signal… injouable

Sur quoi faut-il miser ?

Le problème ? C’est que parfois, si une analyse est correcte, il est difficile, voire dangereux de la suivre au niveau trading.

En effet, le rebond a été tellement rapide et violent (gap haussier suivi d’une forte accélération) que le CAC40 a déjà retracé une bonne partie de sa précédente vague baissière. Il aurait été dangereux de le suivre à la hausse : les derniers « plus hauts » du CAC40 étant alors trop proches, voire ne lassant que très peu de marge à gratter pour déclencher un trade.

Bref, on retrouve ce matin le CAC40 à 6 980 points avec un nouveau un gap haussier laissé ouvert et les publications de statistiques de l’inflation US qui seront très suivis cette après-midi.

Mon commentaire pour cette semaine sera : le jeu n’en vaut pas la chandelle à court terme sur le CAC40. Puisqu’il faut prendre des repères afin de gérer ses positions, disons qu’en vue journalière, tant que les 6 850 points ne sont pas enfoncés, on peut rester prudemment avec un biais haussier, mais sans chercher à déclencher de trade tant cette situation est instable.

La remontée de la volatilité – dans un sens ou dans l’autre – n’est que très rarement un bon présage.

Même chose, si suite aux statistiques qui vont tomber, l’indicateur de tendance MACD venait à casser son support, alors la sortie du canal haussier (bleu) serait plus que probable.

Pour le reste, le trading, c’est comme une partie de poker. On n’est pas obligé de miser ou de suivre à chaque tour de table.

Pour ma part, cette semaine, je me couche et j’attends d’en savoir plus la façon dont les autres joueurs vont réagir aux statistiques d’inflation US.

Si je devais relancer, ce serait sur 7 200 points – à la baisse.

Mais on verra ça la semaine prochaine.

Bon week-end à tous,

Gilles

Leave a Reply