Skip to main content

Dans les premières séances de l’année, le CAC40 a commencé très fort en laissant les indices US sur place, ce qui est assez inhabituel – voire suspect. Même s’il serait risqué d’initier une nouvelle position maintenant, cela n’empêche pas de suivre le mouvement en identifiant les zones qui, tant qu’elles tiennent, permettent aux actionnaires de dormir sur leurs deux oreilles.

 

5,98 % de hausse à la clôture de vendredi : c’est le score du CAC40 depuis le début de l’année. Un démarrage en trombe qui a au moins le mérite de valider quelques-uns des signaux que je partageais avec vous dans la dernière analyse hebdomadaire consacrée au CAC40 (en décembre dernier).

On commence par prendre un peu de recul avec une mise à jour de la vue hebdomadaire, pour ensuite en tirer une très simple conclusion en ce qui concerne la façon de gérer le mouvement actuel.

 

La zone du pivot a tenu

Lors du précédent point hebdomadaire, le CAC40 était à 6 650 pts.

La zone des 6 600 pts (le rectangle rouge horizontal – qui est maintenant un support (« R→S//Pivot ») faisant office de pivot.

CAC_debut_janvier

 

Le commentaire de l’époque étant :

  • « Faites très attention si le CAC40 consolide dans l’épaisseur du rectangle rouge et donne un nouveau signal haussier« 
  • « En cas de rebond, il pourrait valider un ‘W’ de retournement (en jaune) ».

C’est ce qui vient de se passer. La zone du pivot a tenu. L’indicateur de tendance MACD n’a pas donné de signal négatif. Et vous connaissez la suite.

Le « W » s’est donc validé. L’objectif théorique de ce genre de figure correspond à son amplitude (les flèches verticales bleues), soit la zone des 7 400 pts (environ 5 % de potentiel).

Alors attention :  même s’il est vrai que les figures du type « W » sont assez fiables, il n’en reste pas moins que tout s’est passé vite – sans doute trop vite.

Dans les premières journées de l’année, le CAC a par exemple carrément laissé les indices US sur place, ce qui est assez inhabituel – voire suspect.

 

Ce n’est pas le moment de renforcer

Le point que j’aimerais porter à votre attention cette semaine en matière de suivi du CAC40 sera donc simple :  tant que la zone du pivot fait office de support, le CAC reste dans une dynamique haussière. Et donc tant que ce sera le cas, on pourra tranquillement tenir ses positions. (Même observation en ce qui concerne l’indicateur de tendance MACD :tant qu’il reste lui aussi haussier… pas de souci.)

Tranquillement – mais surtout sans s’endormir non plus. En clair et en décodé, si l’analyse (et donc une continuation de l’impulsion haussière) est confirmée, je n’irai pas renforcer les positions pour le moment, vu la « fusée » qu’a pris le CAC en cette première semaine de l’année.

Je préfère m’en tenir à cette simple conclusion pour le moment, et voir comment les choses vont tourner dans les jours à venir.

Il faudra voir si les volumes vont s’étoffer, et surtout, bien suivre les premières publications de résultats en provenance des US – qui ne vont plus tarder.

L’idéal serait une remontée du CAC40 vers 7 200/7 400 pts. En cas de signal négatif, nous serons peut-être sur un point « dur » avec une consolidation à la clé.

Bonne semaine à tous et à lundi prochain pour un nouveau point hebdomadaire.

 

Gilles

1 commentaire

Laisser un commentaire