Skip to main content
Cac 40Indices & MarchésIndices, sociétés et marchésLes articles les plus lus

CAC40 : 1 partout, balle au centre

By 17 décembre 2021janvier 29th, 2023No Comments

Gilles Leclerc revient pour son point CAC40 hebdomadaire. Rien n’a changé depuis la semaine dernière. Tout semble se jouer dans le canal haussier où est bloqué l’indice…

 

Rien de particulier à noter cette semaine – enfin au niveau analyse du CAC40 en tout cas.

A l’ouverture de ce matin, on retrouve le CAC40 à 6 985 points : un niveau équivalant à celui de la semaine dernière à moins de 5 points près. Vu sous cet angle, on pourrait se dire que rien n’a changé d’une semaine sur l’autre, qu’aucune évolution, aucune dynamique n’est venue perturber le marché

Ce qui est vrai du point de vue de l’investisseur moyen terme.

Mais ce qui est faux pour le trader de court terme : les portes de saloon, gaps et autres chausse-trappes s’enchaînent sur les actions. Effectivement, les trous d’air et rebondissements sont comblés Au final ? 1 partout, la balle au centre ! Ni les acheteurs ni les vendeurs n’arrivent à marquer.

Cela conforte la conclusion que je partageais avec vous la semaine dernière : « le jeu n’en vaut pas la chandelle à court terme sur le CAC40…on peut rester prudemment avec un biais haussier, mais sans chercher à déclencher de trade tant cette situation est instable. »

Je réitère cette position cette semaine – avec de nouveaux arguments à l’appui.

 CAC40 : 1 partout, balle au centre

Tout va se jouer dans ce canal haussier…

Le canal haussier (le bleu) de moyen terme est toujours actif, mais à court terme, le CAC40 reste encalminé avec une zone qui agit comme un pivot – autour des 6 700 points

Ce pivot correspond à 50% de retracement entre les derniers plus hauts et plus bas marqués par le CAC40. Et comme la semaine dernière, disons que tant que les 6 850 points tiennent, (c’est-à-dire grosso modo au passage du support du canal haussier), il n’y a pas d’alerte baissière – ni de potentiel haussier à court terme – en tout cas tant que le CAC40 reste dans la configuration qui va suivre.

Sur ce graphe, deux enveloppes de volatilité.

 CAC40 : 1 partout, balle au centre

La partie grisée représente les bornes de volatilité correspondant à l’unité de temps supérieure. En clair et en décodé, cela veut dire que sur cette unité de temps (donc du court terme), la distribution statistique des prix ne devrait pas dépasser ces limites dans cette configuration les bornes de cette enveloppe sont en train de se stabiliser, d’évoluer à l’horizontale comme indiqué par les flèches bleu.

Cette configuration est typique d’un marché en « range », c’est-à-dire qui évolue sans tendance, sans dynamique. La stratégie dans ce genre de configuration étant d’essayer d’acheter le support – et de revendre la résistance.

Sauf que là… le CAC40 se positionne en plein milieu du range – entre support et résistance (flèches verticales orange), c’est-à-dire sur zone 6 700 points, ce qui correspond d’ailleurs à la zone du point pivot du graphe précédent.

Dans ce cas, on pourrait essayer de capter un peu de dynamique en s’en référant aux indications données par les bandes de Bollinger (en bleuté).

Pas de chance ! Elles convergent (cf. flèches bleu clair) – donc aucune dynamique, aucune tendance à court terme ici non plus.

Moralité : tout ça pour vous expliquer qu’il est urgent d’attendre et que comme la semaine dernière, je reste hors-jeu en attendant que quelque chose vienne donner une impulsion dans un sens – ou dans l’autre. Pour le moment, il n’y a rien à en tirer.

Comme la tendance de fond (graphe précédent) est et reste positive, on peut « tenir » les positions, mais sans plus.

Le prochain coup de sifflet de l’arbitre pour remettre la balle en jeu sera sans doute donné à l’issue de la journée dite des 4 sorcières, c’est-à-dire le roulement trimestriel des options, futures et autres produits dérivés détenus par les « grosses mains », les banques d’investissement qui sont – et font (voir défont) le marché en fonction de leurs stratégies.

Et les 4 sorcières, c’est aujourd’hui.

Stay safe !

Bon week-end,

Gilles

Laisser un commentaire