Skip to main content
Big capsHighTechMarchés US

Apple : la mécanique s’enraye ?

By 4 août 2023No Comments

Les résultats tant attendus d’Apple ont été publiés hier soir et pour la troisième fois consécutive, le chiffre d’affaires de la multinationale américaine est en baisse. Bien que les prévisions du consensus aient été légèrement battues, une consolidation de l’ordre de 8 à 10 % semble maintenant probable sur le titre

 

 

Apple a publié hier soir ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice fiscal (N.B. : c’est bien le troisième trimestre fiscal pour Apple qui a un exercice décalé, puisque la société clôture l’année fin septembre).

En résumé et en comparaison avec le même trimestre de l’année précédente, le chiffre d’affaires ressort en baisse de 1,4 % à 81,8 Mds$, tandis que le bénéfice s’améliore de 2,36 % à 19,9 Mds$.

Même si Apple fait légèrement mieux que ce que le consensus avait anticipé, il n’en reste pas moins que c’est le troisième trimestre d’affilée de baisse du chiffre d’affaires.

A l’inverse, à la clôture d’hier soir, l’action affichait un peu plus de 45 % de progression au compteur depuis le début de l’année.

Là où ça se complique, c’est que dans le même temps, selon le consensus (toujours lui), les très nombreux analystes fondamentaux qui suivent le dossier visaient un objectif de cours de 195 $… objectif qui vient tout juste d’être touché !

Nous verrons bien comment les marchés vont y réagir dans les heures/jours à venir, mais d’un point de vue technique, une consolidation de l’ordre de 8/10 % me semble maintenant probable.

 

Un marché de plus en plus fragile

Prenons comme d’habitude un peu de recul à l’aide d’une vue en bougies hebdomadaires.

 

Apple_hebdomadaire_040823

 

On constate que depuis le début de l’année, plus les cours accélèrent, plus les volumes s’effondrent (flèches orange).

Voyez-vous chers amis, en général, plus une hausse se fait sans volume (sans participation) pour l’épauler, plus dure est la correction (bien méritée) qui suit quand les premiers grains de sable viennent enrayer cette jolie mécanique (algorithmique ?).

Pour mettre tout le monde d’accord, disons qu’une hausse « propulsée » par des volumes en baisse dénote un marché fragile duquel les investisseurs se désintéressent graduellement.

Depuis début 2022, le titre Apple s’est à 5 reprises (flèches jaunes) cogné à une résistance – finalement franchie en juin dernier (petite barre jaune). Cette résistance est donc devenue support.

Par ailleurs, si la tendance de fond reste haussière sur les prix, l’indicateur de tendance MACD commence à donner de sérieux signes d’essoufflement. Il menace même de donner un signal baissier (pastille jaune) si le titre ne se reprend pas très rapidement.

 

Quels sont les niveaux susceptibles de valider un début de consolidation ?

Il va falloir éviter de casser les 190 $ en clôture journalière, sans quoi le premier objectif de baisse se situe du côté des 175/180 $, soit la zone de passage du support hebdomadaire – que j’ai reportée sur ce graphe.

 

Apple_journalier_040823

 

Pourquoi se méfier d’une cassure des 190 $ ? Parce que ce niveau correspond au passage du support oblique qui a méticuleusement relancé la hausse à chaque contact (flèches vert fluo) depuis début 2023.

A minima, si le support casse, cela veut dire que la tendance haussière est invalidée. Et que nous aurons probablement droit dans un premier temps à une impulsion baissière vers les supports mentionnés, pour ensuite passer en range.

 

CQFD !

 

N.B. : si ces projections se vérifient, je reviendrai vers vous avec une nouvelle analyse/un plan de trade pour voir si à ce moment-là, il est opportun (ou pas) de jouer un rebond de l’action.

 

Bon week-end à tous,

Gilles