Accueil Indices, sociétés et marchés Sans les déficits, il n’y a plus de croissance aux USA