Sans Donald Trump, le S&P500 aurait facilement clôturé au-delà des 3 000 points

Le « NFP », c’est-à-dire les chiffres mensuels de l’emploi américain, était l’indicateur macroéconomique le plus attendu de la semaine écoulée. Il a été publié vendredi, au lendemain de la Fête Nationale … Lire la suite de Sans Donald Trump, le S&P500 aurait facilement clôturé au-delà des 3 000 points