Accueil Indices, sociétés et marchésToutes les analyses Tout ce qui manquait à la France, c’était une bonne raison de refuser les critères de Maastricht