Accueil Indices, sociétés et marchés Le “Philly FED” de juin justifie pleinement un biais plus accommodant de la FED