Accueil Indices, sociétés et marchés Les marchés pricent-ils vraiment une contraction de la croissance ?