Les marchés nerveux avant le rapport mensuel sur l’emploi américain

Wall Street s’est montré hésitant hier soir, tandis que la tendance était plutôt à la baisse en Asie pendant la nuit. Le Nikkei est ainsi retombé d’un peu plus de 1%, pénalisé notamment par un yen fort (recherché en tant que refuge) et par la rechute des cours du pétrole la veille.