Accueil Indices, sociétés et marchés Le Pétrole peut-il perdre plus de 80% sans faire sauter les banques ?