Skip to main content
Bitcoin & cryptomonnaies

Vers une hausse imminente des altcoins ?

By 5 juillet 2024No Comments

La naissance du Bitcoin en 2009 et son adoption progressive ont ouvert la porte au marché des monnaies virtuelles. Depuis, de nombreuses cryptos alternatives appelées altcoins ont vu le jour ; on en dénombre actuellement plus de 20 000 dans le monde. Bien qu’ils aient historiquement surperformé le Bitcoin lors de certains cycles, les altcoins peinent encore à convaincre les investisseurs. Notre analyste Thomas Andrieu va vous montrer pourquoi cette situation pourrait changer dans les prochains mois.

 

2024 a marqué l’arrivée d’un nouveau marché haussier pour les cryptomonnaies. Mais alors que l’autorisation des ETF Bitcoin renforce la domination de la première des cryptos, de leur côté, les altcoins semblent laissés pour compte. Même s’il se dit qu’une nouvelle hausse du BTC pourrait les favoriser d’ici 6 à 12 mois, pour l’heure, l’absence de thématique d’actualité comme les NFT, ou la DeFi ne permet pas de juger de la surperformance d’une catégorie d’altcoins. Pourtant, certains ont prouvé leur potentiel considérable ces derniers mois.

 

Le marché des altcoins sur le point de se renforcer ?

La domination du Bitcoin n’est plus à démontrer : depuis 2018, il occupe plus de 50 % du marché des cryptos, tandis que les autres monnaies virtuelles semblent se heurter à un plafond de verre. Pourtant, les altcoins ont surperformé le Bitcoin de 2014 à 2018, puis de 2020 à 2022. Allons-nous vers un nouveau pump des altcoins ?

Le graphique ci-dessous montre la répartition Bitcoin/altcoins au sein des cryptomonnaies. Depuis le début du marché haussier en 2023, la part du BTC a sensiblement augmenté, passant de moins de 40 % à plus de 55 %. A l’inverse, les altcoins semblent délaissés par les investisseurs, alors qu’ils ont historiquement profité davantage des phases de hausse.

 

Altcoins_repartition_bitcoin_vs_altcoins_050724

Source : TradingView

 

L’analyse technique nous permet d’identifier une potentielle zone de rejet au cours de ce second semestre 2024 sur le BTC. En effet, nous remarquons l’existence d’une résistance oblique de long terme d’une part, et une diminution de la dominance du BTC d’autre part [NDLR : la dominance du Bitcoin représentant la part de la capitalisation totale en cryptomonnaies revenant au BTC]. Ce signal pourrait profiter aux altcoins, surtout si le Bitcoin entame une troisième phase de hausse. Cependant, il est également possible que la dominance du Bitcoin se renforce, ce qui serait un signal historiquement négatif pour les altcoins.

 

Quel est le potentiel du marché ?

Les volumes sur le marché des cryptomonnaies, à l’exception du Bitcoin et de l’Ethereum, demeurent assez faibles. Le nouveau marché haussier engagé en 2024 peine à entraîner une activité et un enthousiasme suffisants. Il faut aussi noter que la capitalisation du marché des cryptomonnaies, en dehors du Bitcoin et de l’Ethereum, reste encore 40 % en dessous du sommet de 2021. Il faudrait donc une force haussière au moins équivalente à celle impulsée depuis le début de l’année 2024 pour tenter de dépasser les niveaux de 2021.

 

Altcoins_volume_marche_cryptos_050724

Source : CoinMarketCap

 

De plus, il faut remarquer que le marché conserve une bonne temporalité dans son ensemble. Le graphique ci-dessous montre les différents marchés haussiers du Bitcoin sur une base 100, en considérant un cycle d’un peu plus de trois ans et demi.

 

Altcoins_cycle_bitcoin_050724

Source : andrieuthomas.com

 

Comme vous pouvez le voir, il existe une bonne symétrie entre la hausse observée début 2024 et les précédents marchés haussiers. Une nouvelle vague haussière semble a priori vraisemblable, mais cette hypothèse nécessite encore des éléments de confirmation.

Du point de vue « fondamental », le Bitcoin profite essentiellement des périodes de réduction de la volatilité sur les marchés traditionnels, comme ce fut le cas entre le printemps 2020 et fin 2021. L’extrême faiblesse de la volatilité sur les marchés actions semble ainsi confirmer une résistance sur le marché des cryptomonnaies. Il faut donc souligner, comme le montrent plusieurs indicateurs, la diminution du potentiel comparativement aux autres marchés haussiers.

 

Comme le montre le graphique ci-dessous, la décorrélation entre le cours du Bitcoin et le S&P 500 est manifeste.

 

Altcoins_correlation_btc_sp500_050724

Source : andrieuthomas.com

 

Ce type de décorrélation signale généralement un affaiblissement de la force haussière sur le marché des cryptomonnaies. Par ailleurs, l’étude de la volatilité montre aussi une réduction du potentiel haussier bien qu’il soit encore présent.

Sur le premier semestre 2024, le Bitcoin apparaît totalement décorrélé de l’or ou du MSCI World, légèrement corrélé au S&P 500 (+22 %), et très corrélé à l’Ethereum (+80 %).

Par conséquent, cette approche nous permet de supposer que, d’une part, le potentiel haussier sur le Bitcoin est encore présent mais réduit, et que, d’autre part, le marché des altcoins ne pourra véritablement progresser qu’avec une réduction de la corrélation au Bitcoin. Il est donc clair que si une surperformance des altcoins doit prendre effet, elle se fera très certainement avant un an.

 

Quels sont les altcoins qui se distinguent ?

Depuis le 1er janvier 2024, quelques altcoins font l’actualité en raison de leur performance notable. Citons les meme coins Pepe ou Floki dont la performance annuelle dépasse 500 %. Attention, ce mouvement est purement spéculatif, puisqu’il s’agit de cryptomonnaies sans utilité réelle. Nous retrouvons aussi des cryptomonnaies comme Jasmy, Ethereum Name Services, et plus loin Binance Coin (BNB). Néanmoins, la très large majorité des altcoins affichent de piètres performances, et le Bitcoin surperforme la plupart des cryptomonnaies.

De surcroît, nous devons souligner l’importance des thématiques à la mode sur les altcoins. Le marché haussier de 2017 fut caractérisé par la croissance des altcoins de la finance décentralisée (DeFi). Le marché haussier de 2020-2021 fut caractérisé par la croissance des altcoins liés aux NFT, au gaming, ou au metaverse. Ce nouveau marché haussier, encore non manifesté sur les altcoins, trouverait certainement un point d’appui dans une nouvelle tendance. Certaines cryptomonnaies ont même une thématique politique : on peut citer l’exemple de TRUMP 2024 qui a enregistré une performance de plus de 1 600 % sur un an !

Dans tous les cas, il est clair que les altcoins manquent de catalyseurs et de structure pour impulser une nouvelle vague haussière. Par conséquent, il faudra être très attentif aux thématiques qui pourraient ressortir sur le marché dans les prochains mois. L’impact significatif de l’arrivée des ETF sur le marché a eu pour effet de concentrer l’attention et les catalyseurs sur le Bitcoin, mettant de côté les altcoins. La montée en puissance des ETF explique en grande partie cette phase de surperformance du Bitcoin. Mais depuis avril, les volumes sur l’ETF Bitcoin semblent se tarir, et la capitalisation de l’ETF Bitcoin sous gestion de BlackRock plafonne autour de 20 Mds$.

Avec l’apparition de l’intelligence artificielle, un nouveau thème semble émerger. Il s’agit de la DePIN, pour Decentralized Physical Infrastructure Network. Les cryptomonnaies de la DePIN regroupent des systèmes de réseaux qui utilisent la blockchain pour réaliser des infrastructures dans le monde physique. Par exemple, lorsqu’un utilisateur a besoin de stocker ses données, il peut les crypter sur un système blockchain puis les stocker sur un espace mis à sa disposition, en échange d’un paiement en tokens.

Le stockage des données permet ainsi à la fois d’assurer une plus grande sécurité (décentralisation des données chez les différents utilisateurs) et une rémunération des participants.

L’enjeu des données est central dans l’intelligence artificielle. Certains altcoins ont ainsi profité de cette dynamique « DePIN », comme Render dans la création de contenus 3D. Mais l’engouement pour cette nouvelle thématique reste limité, comparé à celui des ETF Bitcoin.

 

En définitive, les altcoins sont les grands oubliés de ce marché haussier en 2024. L’arrivée des ETF sur le Bitcoin semble avoir favorisé un phénomène de concentration, au détriment des altcoins. Le Bitcoin reste majoritaire, mais la situation pourrait s’inverser dans les prochains mois. Dans un premier temps, l’arrivée des ETF sur Ethereum provoquerait un premier affaiblissement de la dominance du BTC. Ensuite, l’importante performance des altcoins ne pourra apparaître qu’avec une nouvelle vague haussière du Bitcoin et l’apparition de thématiques à succès. L’apparition de la « DePIN » ces derniers mois tendrait à aller en ce sens, mais l’engouement pour les altcoins reste limité en dehors de quelques cas.

Laisser un commentaire

FERMER
FERMER
FERMER