Accueil Indices, sociétés et marchés La guerre des tarifs s’exacerbe via “l’asset management” automatisé