Skip to main content
ActionsAnalyses IndicesCac 40

CAC 40 : bear market rally ou vrai redémarrage haussier ?

By 2 juillet 2024No Comments

Après un rebond le 1er juillet, le CAC 40 a finalement ouvert à 7 517 points ce matin. Les marchés ont-ils déjà intégré les résultats du 1er tour des législatives, et l’éventualité d’un basculement politique en France comme l’affirment certains observateurs ? La séquence baissière va-t-elle se prolonger ?

 

 

Quoi de neuf sur le CAC 40 depuis mon dernier pointage d’il y a deux semaines ?

Hier matin tout d’abord, en réaction aux résultats du premier tour de nos législatives, l’indice parisien a ouvert en forte hausse.

Avec un « ouf » de soulagement, à la fois sur l’absence de majorité absolue du RN (au soir du premier tour en tout cas), mais aussi sur les scores mesurés du Nouveau Front Populaire.

Sur le marché obligataire, cela s’est traduit par une détente du spread entre le Bund et l’OAT (c’est-à-dire de l’écart de taux entre les emprunts d’Etat français et allemands à dix ans).

Pour autant, à l’instar du mouvement constaté sur le TNote (titre de créance à moyen terme  du Trésor américain) la veille, cela n’a pas empêché les rendements obligataires de poursuivre leur hausse un peu partout sur la planète finance (cf. ci-dessous le rendement de nos OAT poussant ce matin sur de nouveaux sommets au-delà des 3,30 % – poussée visible dans l’encadré jaune).

 

CAC_40_OAT_020724

 

Un soulagement donc, mais à demi-mot.

 

Les publications des entreprises n’arrangent rien

D’autant que dans la continuité de mes écrits de la fin juin sur le front du newsflow corporate, le moins que l’on puisse dire, c’est que les dernières publications corporate sont pour le moins fraîchement accueillies.

Aux Etats-Unis, Nike a plongé de plus de 10 % sur un gros gap baissier (cf. rectangle bleuté ci-dessous).

 

CAC_40_Nike_020724

 

Idem en Europe où des gadins ont été légion, comme avec le Néerlandais Alfen qui plongeait tout de même de 50 % mercredi dernier, ou encore H&M jeudi.

Même son de cloche dans l’Hexagone, avec L’Oréal qui trébuchait suite à la prudence affichée par son directeur général. Et dans la même idée, voir Sodexo décrocher de 5 % ce matin (cf. rectangles jaunes ci-dessous)…

 

CAC_40_Sodexo_020724

Source : Waldata

 

ou encore Michelin ouvrir en baisse de 3 % (sur une déception sur les volumes)

 

CAC_40_Michelin_020724

Source : Waldata

 

CAC_40_Michelin_article_020724

 

Source : les Echos Investir

…n’est, là encore, pas de nature à infirmer ce constat.

 

CAC 40 : un retour au-delà des 7 700 points est-il possible ?

Graphiquement parlant, le CAC 40 a réalisé un double appui dans la zone des 7 450/7 475 points (visible en pointillés noirs ci-dessous), au niveau de la borne basse du trou de cotation ouvert fin janvier.

 

CAC_40_daily_020724

 

Si cette zone tient, on peut envisager une remontée vers la résistance des 7 725 points.

Dans un scénario haussier, le franchissement de ce cap validerait alors une structure en double creux, ouvrant la voie au comblement du gap weekly ouvert le 10 juin dernier sous les 8 000 points.

Pour autant, de mon côté, j’ai surtout l’impression que la hausse d’hier était un bear market rally plus qu’autre chose…

 

 

Laisser un commentaire

FERMER
FERMER
FERMER