Skip to main content
Matières Premières

L’argent à 50 $ l’once ? Oui, mais patience

Après 13 ans d’inactivité, le cours de l’argent, souvent considéré comme le petit frère de l’or, se réveille enfin. Examinons la situation actuelle et anticipons l’évolution possible des prix d’ici à fin 2024.

La récente pénurie d’argent métallique est exacerbée par plusieurs facteurs qui influencent tant l’offre que la demande.

La demande en argent métallique est en hausse, notamment en raison de son utilisation croissante dans les secteurs de la technologie et des énergies renouvelables, tels que les panneaux solaires photovoltaïques et les véhicules électriques. Par exemple, la consommation d’argent pour les panneaux solaires devrait augmenter significativement, avec une demande projetée à être sept fois supérieure en 2030 par rapport à 2021.

 

évolution demande argent selon secteur

 

D’autre part, l’offre peine à répondre à cette demande croissante. Les principales difficultés résident dans la diminution des investissements dans l’extraction minière, ce qui restreint la production de nouveaux minerais.

Ainsi, côté prix, les perspectives pour l’argent restent positives, avec des prévisions de cours élevés, principalement en raison de son rôle dans les technologies émergentes et les initiatives d’énergie propre, où ses propriétés uniques sont cruciales.

Dans ce contexte, l’argent apparaît comme un investissement potentiellement profitable mais risqué en raison de la volatilité des prix et des incertitudes liées à l’offre future.

Un investissement longtemps négligé en 2023 retrouve ses admirateurs

Depuis quelques semaines, les investisseurs se tournent de plus en plus vers l’argent, qui commence à rattraper son retard de valorisation par rapport à l’or. Ils cherchent à profiter d’une demande forte et d’une offre limitée, ainsi que du statut monétaire historique du métal précieux pour se protéger contre l’inflation.

 

Demande argent selon secteur 2023

 

Le graphique ci-dessus montre qu’il n’y a pas eu d’euphorie acheteuse pour l’argent en 2023, ce qui est une bonne nouvelle car cela indique que, l’année précédente, cet investissement était encore perçu comme un pari contrarien.

Que nous dit l’analyse technique ?

Les deux résistances de 26,20 $ et 29,77 $ ont été dépassées, ce qui est de bon augure. Elles deviennent désormais des supports sur lesquels les prix peuvent rebondir fortement pour prolonger leur ascension.

Avec un indice RSI indiquant une zone de surachat, il ne serait pas surprenant de voir les prix redescendre sur la résistance faisant actuellement office de support aux environs des 26 $ avant de poursuivre leur montée en direction des 50 $ d’ici à la fin de l’année.

Mais, attention toutefois, l’argent étant beaucoup plus volatil que l’or, les corrections pourraient être aussi brutales que les hausses.

Par conséquent, si vous envisagez d’initier une position haussière sur ce métal précieux, je vous recommande de suivre un plan de trading clair, d’éviter les produits à fort effet de levier et, bien sûr, de prendre des bénéfices si les prix atteignent 35 $.

 

graphe bourse XAGUSD

Visons un ratio Or/Argent plus raisonnable

Le ratio actuel entre le prix de l’or et celui de l’argent est d’environ 77 onces d’argent pour une once d’or.

 

graphe bourse cours OR

 

Selon l’USGS, les réserves répertoriées en sol sont de 54 000 tonnes pour l’or et de 530 000 tonnes pour l’argent, soit un ratio de 1/9,8.

Historiquement, ce ratio a varié : à Canton, du XVIe siècle jusqu’au milieu du XVIIe, on échangeait l’or et l’argent à un ratio de 1/5, puis 1/7, tandis qu’en Europe, le ratio était de 1/12, puis 1/14. Généralement, dans l’histoire de la civilisation occidentale, ce ratio était proche de 1/15. Ainsi, avec le système monétaire établi sous le Consulat par Napoléon Bonaparte, 1 gramme d’or valait 15,5 grammes d’argent, et aux Etats-Unis, le Coinage Act de 1792 fixait un ratio de 1/15.

Nous pourrions raisonnablement viser un ratio de 1 pour 50 en cas d’euphorie acheteuse sur l’argent. Au moment de rédiger cet article, l’once d’or cote à 2 362 $. En visant une réduction du ratio or/argent à 1/50, on peut anticiper un prix de l’once d’argent à plus de 47 $ (2 362 $/50 = 47,24 $).

Une idée de trade pour jouer le réveil de l’argent

Voici une idée de trade sur options très spéculative mais avec un potentiel de gain considérable…

Achetez des options d’achat sur l’ETF Silver Trust iShares (SLV) d’échéance 17 janvier 2025 avec un prix d’exercice de 30 $ lors d’un repli au prix de 2 $.

Actuellement, le coût de l’option d’achat est de 2,49 $.

Recherchez les options sous le symbole SLV, sélectionnez la bonne date d’expiration et le prix d’exercice approprié. Optez pour les options d’achat et choisissez le nombre de contrats désirés. Sélectionnez « acheter » et utilisez un ordre à prix limité entre le meilleur prix d’achat (bid) et le meilleur prix de vente (ask) actuels.

Cette stratégie est hautement spéculative, signifiant qu’elle offre des gains potentiels importants mais également un risque élevé. Si le SLV atteint ses plus-hauts de 2011 à 48,35 $, ces options vaudraient au moins 16,26 $, transformant ainsi un investissement de 200 $ en 1 626 $, soit un gain de 713 % !

FERMER
FERMER
FERMER