Accueil Indices, sociétés et marchésAnalyses indicesAlgos Algos tueurs sur le CAC40 : la séance en double guillotine