Accueil A la une Airbus : quand des résultats “moins pire que prévus” deviennent une raison d’achat