Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Zéro + zéro = la tête à Janet ?

Rédigé le 26 août 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Il est 13h : vous pouvez mettre vos montres boursières à l’heure. Le CAC40 affiche un score de -0,00%, le bilan hebdomadaire est de… +0,00%, le volume d’échanges est de 600 M€ (soit 150 millions € à l’heure) et à ce rythme, le record d’inactivité de la veille (1,495 Msd€ à 17h29) sera battu.

Voilà, quelle meilleure illustration pourrions nous fournir de ce qu’est devenu la bourse avec une administration de l’évolution des cours « à la soviétique » ou à la « nord-coréenne » ?

Nous contemplons en cette fin de mois d’août le degré le plus achevé de « l’économie de marché »… mais sans le marché.

Les banques centrales devraient être de simples arbitres, se contentant de siffler les actes antisportifs et les hors jeux : elles enchaînent les penalties imaginaires (à l’image de la BoJ qui croyait pouvoir combattre l’inflation avec des taux négatifs… et qui obtient en juillet un doublement du recul des prix japonais à -0,4%/an) et les expulsions de joueurs (ceux qui opèrent sur le terrain en se référant aux « fondamentaux »).

Bilan, il n’y a plus personne sur le terrain, ni dans les tribunes… mais les arbitres continuent de siffler pénalty sur pénalty et les scores d’un match de foot ressemblent désormais à ceux d’un match de basket.

Janet Yellen va-t-elle claquer ce soir le « dunk » final ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire