Yanis Varoufakis : call me Bond, perpetual Bond.

Rédigé le 3 février 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

My names is Akis  Yanis Varoufakis, le nouveau ministre des finances grec, a toujours eu le physique et le sourire d’un fringuant agent 007 (avec en prime une cool attitude faisant passer ses homologues européens de la finance pour des ringards), il ne lui manquait donc plus qu’à justifier le surnom de James Bond de la finance: c’est chose faite depuis ses dernières déclarations au Financial Times.

Selon le quotidien financier britannique, Yanis « 007 » Varoufakis aurait affirmé qu’Athènes n’envisagerait plus l’effacement totale ou partielle de sa dette de 321 Mds€ mais proposerait une conversion des créances détenues par les institutionnels en obligations indexées sur… la croissance de la Grèce.

La Grèce achèverait son programme de restructuration en transformant les 25 Mds€ d’obligations détenues par la BCE en « emprunts perpétuels » (perpetual Bonds), un sujet dont il pourrait discuter, s’il le souhaitait, discuter avec Mario Draghi dès demain – une rencontre étant prévue.

D’où ce titre -et ce surnom- qui coulait littéralement de source : call me Bond, perpetual Bond.

Cette grosse ficelle des emprunts perpétuels contient tous les ingrédients d’une franchise à succès (comme la saga « 007 ») qu’on pourrait  déclinée en version portugaise, espagnole, italienne… et naturellement française.

Il ne manque plus que Wolfgang Schaüble, le ministre des finances allemand, dans le rôle du Chiffre (le méchant de Casino Royale), opposant un refus catégorique aux propositions de Yanis 007, au nom du respect des règles communautaires et des engagements de la Grèce en matière de réformes structurelles et fiscales…

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire