L’objectif des 7% de croissance officiellement abandonné en Chine

Rédigé le 3 novembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Tiens, la Chine se réveille… ou plutôt, les autorités chinoises, qui nous offrent,en seulement quelques heures, une paire de belles déclarations.  Tout d’abord la première : selon le Premier secrétaire Xi-Jinping, « La croissance chinoise ne sera en aucun cas inférieure à 6,5% en 2015« .

Nous pouvons donc parier que le chiffre officiel communiqué en fin d’année sera au moins de 6,6%… mais ce que les marchés retiendront, c’est l’abandon officiel de l’objectif des 7%.

Pour autant, 6,5% de croissance cela reste « moins pire que prévu », le consensus des économistes tournait autour des +5%, chiffre qui constitue déjà une estimation particulièrement optimiste.

La PBOC (la Popular Bank of China, la Banque centrale de Chine) n’est évidemment pas d’accord avec cette dernière prévision et juge que les marchés sous-estiment la croissance chinoise : rien de plus normal, s’ils se fient à la progression du crédit et de la masse monétaire… qui elle est désormais 4 à 5 fois plus rapide que celle du PIB. Autrement dit, comprenez que la situation est en réalité catastrophique puisqu’il faut à présent 4 yuan d’investissement pour créer 1 yuan de richesse additionnelle : les 3 autre yuans n’ont aucune chance d’être remboursés, sauf à en créer 3 autres supplémentaires !

 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire