Wilbur Ross : l’ultime consécration pour son 80e anniversaire ?

Rédigé le 24 novembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Donald Trump aurait choisi son ministre du commerce. Il s’agirait du milliardaire Wilbur Ross, qui n’est pas un perdreau de la dernière couvée (il va fêter ses 80 ans en 2017).

Le bonhomme déroule un CV en or massif. Diplômé de Yale et titulaire d’un MBA à la Harvard Business School, il s’est imposé comme le meilleur conseiller en matière de faillites (Chapter 11), de restructuration de dettes et de redressement des entreprises cotées (il a toujours sa chaire à l’American Bankruptcy Institute).

Changement de trajectoire professionnelle en 1997 où il prend la direction d’un fond d’investissement au sein du groupe Rothschild avant de fonder sa propre société d’investissement en l’an 2000, la « WL Ross & Co », avec tout de même 440 millions de dollars de mise de départ (son propre argent plus celui d’investisseurs lui faisant confiance).

Mais là où son CV devient vraiment intéressant, c’est au niveau de ses relations politiques, d’abord avec Bill Clinton – qui l’avait nommé au conseil d’administration de l’US-Russia Investment Fund – puis avec Rodolphe Giuliani, alors Maire de New York, qui l’avait appointé comme conseiller (sur les questions de financement de la ville).

C’est probablement « Rudy » Giuliani, un vrai « pote » de Donald Trump qui a du lui souffler l’idée de le prendre à la Maison Blanche : Wilbur Ross est un libéral, mais n’est pas un adepte du libre échange dogmatique… et il lui est souvent arrivé de critiquer sévèrement la Fed et sa politique monétaire laxiste. Le 13 octobre dernier, il déclarait d’ailleurs : « La Fed se goure complètement de stratégie, elle a tout faux ».

Donald Trump espère-t-il que Wilbur Ross exprimera de nouveau tout haut ce que le Président des Etats-Unis est désormais prié de penser tout bas ?

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire