Vous ne pourrez plus dire que « Goldman Rules », c’est de la théorie du complot !

Rédigé le 12 juillet 2017 par | Europe, Statistiques et données macro, Toutes les analyses, US Imprimer

Un ex de Goldman Sachs, conseiller spécial de la Maison Blanche?

Qu’est-ce qui justifie une hausse funiculaire du CAC et de l’Euro-Stoxx50 depuis 9H ? Aucune bonne nouvelle économique à se mettre sous la dent, recul de Tokyo et Shanghai, baisse du $ sous 1,1440/E… qu’est-ce qui réjouit les marchés, on se perd en conjecture !

Mais j’ai trouvé « çà »…

Une question est pratiquement réglée, celle d’une Janet Yellen se succédant à elle même. Celle-ci a en effet résisté aux agressions verbales et menaces de Donald Trump durant sa campagne, menaces qui ont sitôt pris fin lors de son élection le 8 novembre.

Donald Trump a fait son choix – et ce dernier convient à merveille à Wall Street- puisqu’il s’agirait de Gary Cohn, l’ex-N°2 de Goldman Sachs, débauché par le Président pour occuper le poste de ministre des finances et conseiller spécial de la Maison Blanche.

Après Mark Carney à la tête de la banque centrale du Canada et la BoE, après Mario Draghi à la tête de la BCE, il ne manquait plus qu’un Goldman Sachs à la tête de la FED !

A quand un « GS » comme patron du « bureau ovale », ou à la tête de l’union Européenne ?

Oui, il y a le cas Barroso, mais il a été recruté par Goldman Sachs après son départ de la plus haute instance de l’UE… les mauvaises langues diront : pour bons et loyaux services rendus à « la Firme ».

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Vous ne pourrez plus dire que « Goldman Rules », c’est de la théorie du complot !”

  1. Ce soir, la fameuse Véronique Riche-Florès disait plus simplement que les marchés voyaient dans les minutes une Fed plus accommodante que prévu, sans nouveau tour de vis cette année. Ils ne parlaient pas de cette candidature, mais je n’ai pas tout écouté.

Laissez un commentaire