Volkswagen fait 18 Mds$ de bénéfices… et hop, confisqués !

Rédigé le 21 septembre 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Volkswagen (DE0007664005) pourrait se prendre une gigantesque claque aux États-Unis, c’est à dire écoper d’une amende de 18 Mds$ – deux fois le montant de celle infligée à BNP-Paribas (FR0000131104 BNP) – pour avoir fait usage de dispositifs électroniques permettant de truquer les contrôles anti-pollution et faire apparaître artificiellement sa gamme de véhicules comme plus « écolo » que celle de ses concurrents.

L’amende encourue est seulement comparable à celle de 28 Mds$ infligée à Philip Morris (EPA: PM) en première instance en 2002… elle avait ensuite été réduite à 28 M$ par la Cour d’appel de Los Angeles (soit une division par… 1 000).

Volkswagen a reconnu les faits qui lui sont reprochés mais n’a tué personne : le groupe allemand sera donc condamné à la peine maximale… car aux États-Unis, tricher sur un taux de pollution à quelques décimales près, c’est pire que de vendre un poison cancérigène aux fumeurs.

Pourquoi 18 Mds$ ? Eh bien, tout simplement parce que « VW » peut payer une telle somme : elle correspond aux bénéfices de l’année, exactement comme BNP-Paribas, l’an passé.

Allez, hop, confisqué !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire