Indices : attachez votre ceinture !

Rédigé le 4 novembre 2009 par | Analyses indices, Autres indices, US, VIX Imprimer

Depuis quelques temps déjà, je vous disais dans mes derniers Billets que l’analyse technique multipliait les signes de faiblesse ces dernières semaines.

Une correction s’est mise en place sur les marchés, et la volatilité est de retour, comme en témoigne l’accélération haussière du VIX, l’indice de volatilité du S&P 500. Sur la seule journée de vendredi dernier, l’indice, qui représente bien la nervosité du marché, a pris près de 24%, passant de 24 à 30. Une variation dont l’ampleur m’a moi-même surpris je l’avoue !

Autre indicateur de sentiment du marché : le put/call ratio. Sa variation est encore plus impressionnante : +44% sur cette journée de vendredi dernier, les puts devenant désormais très majoritaire.

Donc, si nous sommes dans une correction majeure, quels sont les objectifs pour les prochains mois ?

Pour cela, je voudrais donc faire un point avec vous sur l’indice élargi de la Zone euro : le Dow Jones Stoxx 600, indice des 600 plus fortes capitalisations où s’échange notre monnaie commune.

Graphique du Dow Jones Stoxx 600

Même si le rebond depuis mars a été impressionnant (le Stoxx 600 a repris plus de 60% depuis son point bas printanier), il ne faut pas oublier que la vague baissière précédente avait été d’une violence sans précédent entre juin 2007 et mars 2009, et que cela ne peut donc être considéré que comme un rebond sur une échelle moyen terme pour le moment.

La première chose qui me titille l’oeil sur le graphique journalier ci-dessus, c’est la pertinence des niveaux détectés, surtout à moyen terme. (J’ouvre une parenthèse, mais à mon avis, l’analyse technique est encore plus fiable sur six mois ou un an que sur quelques jours ou quelques semaines. Mais n’hésitez pas à me prouver le contraire si le coeur vous en dit en postant vos commentaires sur le site).

Regardez : le mouvement de hausse de ces derniers mois s’est arrêté, à quelques points près, juste en dessous de l’ancien plus bas de juillet 2008, à 260 points. Le plus haut d’octobre fut finalement inscrit à un peu plus de 250 points.

Les indicateurs mathématiques, notamment le MACD ou le momentum présenté sur notre graphique, montraient des divergences baissières depuis le mois d’août, nous indiquant que ce dernier mouvement de hausse, tout en accélération, ne se déroulaient pas sereinement, et qu’une correction importante devrait le corriger.

Oui, mais… un rebond pour souffler ?

Après une phase de congestion de quelques jours entre 245 et 250 points, l’indice européen a finalement accéléré à la baisse. Il se retrouve déjà proche d’une oblique ascendante qui soutient les cours depuis mars dernier. (Nous retrouvons la même configuration sur le CAC40, comme vous l’expliquait hier ma collègue Nathalie Boneil). Il est probable qu’il rebondisse proche de celle-ci dans les jours qui viennent pour aller peut-être retester le niveau des 245, avant de partir plus franchement à la baisse, et de casser cette oblique.

Le MACD qui revient s’appuyer sur le niveau support du zéro me conforte notamment dans cette hypothèse à court terme.

Correction… oui mais jusqu’où ?

Par contre, à moyen terme, tant que nous sommes sous les 250 points, la tendance est désormais baissière. Ce qui veut dire que vous devriez exploiter n’importe quel rebond significatif pour prendre des bénéfices sur vos positions acheteuses, ou pour prendre des positions vendeuses !

En effet, après un rebond possible à court terme, la tendance baissière devrait se faire plus marquée en cassure de notre oblique ascendante, avec un premier objectif à 215 points, ancien plus haut de juin qui fait désormais office de solide support. C’est l’équivalent des 3 400 points sur le CAC 40, mais l’indice européen semble avoir plus de marge en pourcentage pour y parvenir…

Cette zone des 215 points sera une zone clé pour les prochains mois. Si elle n’est pas nettement cassée, nous pourrions avoir une réaction des acheteurs sur ce niveau. Sinon, une accélération aurait lieu vers le gap haussier des 200. Encore plus important, juste en dessous, les plus bas de juillet à 195 points et retracement de 61.8% de la progression de mars à octobre, pourrait tenir les baissiers en respect.

Dans les prochains mois, les risques et les opportunités pourraient donc se multiplier dans un marché correctif et plus volatil.

Mots clé : - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

3 commentaires pour “Indices : attachez votre ceinture !”

  1. je crois bien que la correction est déja la ,les actions sont rendu trop cher ,ils faut que sa baisse .

  2. Il y a certes des choses troublantes dans l’analyse technique mais cela me parait souvent plus efficace pour expliquer le passé que le futur.
    Il me semble que les cours d’une société sont plus guidés par l’environnement économique que par une analyse de données statistiques, mais peut-être n’ai-je pas tout compris.

  3. Bonjour – j’observe avec attention votre analyse des mouvements cette semaine, les prédictions de m. Duhamel (j’ai été témoin de la précision de vos prévisions, notamment sur l’or !) Actuellement le DOW approche les 10000, on est vraiment sur l,impression qu’il va les traverser pour des nouveaux sommets… Si c’était le cas, le CAC40 irait dans le même sens (4000) – les 3400 prévus seraient loin derrière. J’ai bien hâte de voir, je vous lève mon chapeau (et +) si tout vire comme vous dites, sinon tout le monde a droit à l’erreur…

Laissez un commentaire