Le VIX prend de la hauteur, les marchés stressent

Rédigé le 25 août 2010 par | Autres indices, VIX Imprimer

Par Jérôme Revillier, analyste et responsable d’un service de trading sur le Forex

Il y a quelques jours sur mon blog, j’évoquais la série rouge des statistiques économiques mondiales et surtout américaines. La dernière en date est bien entendu l’explosion des demandes d’allocation chômage qui ont atteint un plus haut de neuf mois.

Ce début de semaine est également marqué par la crainte. Lundi, les places européennes ont terminé en hausse sous l’impulsion du début de séance américaine, mais la peur s’est ensuite de nouveau emparée des marchés avec une vague de baisse qui a conduit le Dow Jones à clôturer sur ses plus bas.

Des signes positifs … qui sont négatifs
Lundi, Mathieu Lebrun du service de trading Agora CFD se posait, à mon avis, la bonne question en se demandant si « le ralentissement de l’économie… qui pousse les entreprises à croître, à tout prix… est un gage de sérénité ».

Comprenez bien qu’il est très étrange de voir les marchés reculer alors même que des fusions-acquisitions de grandes ampleurs — habituellement signe positif sur les marchés — poussent ici les indices dans le rouge.

Une ambiance pesante
Les marchés ne sont pas sereins, le VIX parle de lui-même avec un plus haut d’un mois proche des 27 points.

Graphique du VIX, détecteur de la volatilité
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Si cela reste bien en dessous des niveaux du printemps, la tendance est là et illustre bien la lourdeur de l’ambiance dans les salles de marché.

La rentrée s’annonce chaude et après un rally estival faste, c’est peut-être un orage qui va venir clore cet été boursier.

Les premiers indicateurs de la semaine pèsent clairement avec des indices PMI en Zone euro qui sont dans le rouge que ce soit dans les services ou dans l’industrie.

Agenda explosif aux Etats-Unis
La semaine s’annonce animée avec une série de statistiques très attendues.

Les marchés vont avoir du grain à moudre avec l’immobilier et les commandes de biens durables cet après-midi suivis de l’emploi et de la première estimation du PIB du dernier trimestre aux Etats-Unis.

Le VIX devrait donc continuer sa progression avec une tension qui devrait être à son maximum amplifiée par la fin de la période de vacances et le retour de nombreux intervenants.

Le dollar se renforce
Je reviens pour finir sur le Dollar Index dont je vous ai déjà parlé la semaine dernière.

Graphique du Dollar Index
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

J’écrivais alors « il n’est donc pas à exclure que le dollar américain s’apprécie encore davantage finalement » puis d’ajouter « l’euro devrait revenir tester la zone des 1,2650$« .

Comme vous pouvez le constater sur la graphique, la hausse du billet vert s’est en effet poursuivie et l’EUR/USD a testé les 1,26$. Nous arrivons maintenant à mes niveaux références. Techniquement, le Dollar Index peut tout à fait retracer jusqu’à 84 points qui correspond à 50% de la baisse récente.

Ensuite, l’avenir va devenir très incertain pour le billet vert qui reste très fragilisée par la situation économique des Etats-Unis.

Je ne pense pas que le rôle de valeur refuge puisse lui permettre d’aller chercher ses plus hauts de juin dernier. Nous devrions assister ensuite à une longue et profonde descente aux enfers pour la monnaie américaine.

Mots clé : - - - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire