Vivendi : sanction boursière excessive ?

Rédigé le 13 juin 2012 par | Big caps Imprimer

+70% sur Crédit Agricole en trois jours la semaine dernière !

Et ce n’est pas tout… nous avons aussi enregistré la semaine dernière quatre gains consécutifs en quelques jours seulement à chaque fois.

Comment ? Tout est expliqué ici…

Alors que les acheteurs refont surface sur les marchés, il me semble aujourd’hui opportun de faire un tour de la cote parisienne pour faire le point sur quelques big caps actuellement décotées. C’est le cas de Vivendi.

Un newsflow porteur

Le titre devrait être entouré dans les semaines à venir. En effet :

  • le gros de l’effet « Free » qui a pesé sur SFR au premier trimestre est probablement derrière nous ;
  • Pour preuve, les trimestriels publiés le 15 mai dernier ont battu le consensus ;
  • le groupe Bolloré compte monter à 5% et il ne détient aujourd’hui qu’environ 1% du capital du géant des médias ;
  • des rumeurs de cession d’Activision Blizzard commencent à circuler. A ce titre, la perspective de la conférence du 22 juin devrait entretenir la spéculation…

Des signaux acheteurs

Penchons-nous sur le graphique hebdomadaire ci-dessous :

Graphique: Vivendi
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Techniquement, on constate que le titre a réalisé un avalement haussier la semaine dernière. En langage chartiste, cela correspond à une ouverture (lundi 4 juin) au plus bas pour une clôture (vendredi dernier) au plus haut.

Ce type de signal ne ment pas : il s’agit généralement d’un puissant signal d’achat… Surtout quand on constate qu’il s’est formé alors que le titre testait son triple plancher annuel dans la région des 12,50 euros !

Quel plan de trading mettre en place ?

Surveillez un retour sous les 13,40 euros pour vous positionner à l’achat. Tant que les 12,50 euros ne sont pas enfoncés, jouez la hausse. En franchissement des 14,50 euros, la voie sera ouverte vers le bas du gap du 1er mars dernier (15,30 euros). Vous voyez que le potentiel est donc encore très conséquent sur les niveaux actuels !

En ce qui me concerne, après un aller-retour sur la valeur qui a permis à mes abonnés de concrétiser lundi matin un cinquième gain d’affilé, je continue de surveiller Vivendi de près.

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Un commentaire pour “Vivendi : sanction boursière excessive ?”

  1. […] parution dans Le Billet du Trader le 13 juin 2012 AKPC_IDS += […]

Laissez un commentaire