Mamma mia ! Vivendi risque de se faire sortir de Telecom Italia !

Rédigé le 4 octobre 2017 par | A la une, Actions Imprimer

Chaud devant pour Vivendi (FR0000127771 – VIV) pour qui les démêlés avec les autorités Italiennes pourraient bien tourner au vinaigre.

Résumé du feuilleton deux mots.

Previously, dans Vivendi versus Telecom Italia

Vivendi est entrée au capital de Telecom Italia à hauteur de 24%, mais une enquête menée par les autorités italiennes est en cours qui vise à démontrer qu’en dépit d’une participation de 24% (seulement), Vivendi exerce un contrôle sur Télécom Italia (nomination aux postes clés, etc.)

Si cela se révèle être le cas, alors Vivendi pourra être attaquée pour manquement à l’obligation de déclarer un investissement stratégique.

Les sanctions en de telles circonstances peuvent aller d’une amende conséquente à… une obligation de cession de ses parts.

Et ce matin, la nouvelle tombe : La Caisse des Dépôts Italienne (Cassa Depositi e Prestiti) s’est déclarée prête à entrer au capital de Télécom Italia si le gouvernement choisi « d’exercer ses prérogatives sur les actifs stratégiques »

En clair et en décodé : Si Vivendi se fait sortir, la Cassa Depositi prend le relai.

Alors intox à l’italienne pour faire monter la pression sur Vivendi ou pas, le titre risque de tanguer… Surtout qu’il se paye extrêmement cher (PER de plus de 27) et que toute déception risque d’être lourdement sanctionnée.

Et sans vouloir rajouter de l’huile sur le feu, il faut bien admettre qu’au niveau technique, la configuration actuelle de Vivendi est pour le moins… risquée.

Graphiquement, Vivendi est à risque

L’action vient de rejoindre une zone de résistance graphique qui remonte à 2008 (rectangle rouge horizontal + pastille orange). On est donc sur du très long terme. Les réactions du titre dans cette zone sensible ont souvent été violentes (cf. les petites flèches rouges et vertes)

Vivendi en hebdo -  Telecom Italia Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Cette zone correspond aussi à 50% de retracement entre le plus-haut de 2007 et le plus bas de 2012.

Bref, zone à risque d’autant qu’à moyen terme, une autre résistance vient d’être touchée : celle du canal haussier (vert) en place depuis la mi-2016. Notez que le support et la résistance de ce canal permettent eux aussi d’identifier des zones de retournement plutôt pertinentes (flèches rouges et vertes)

Et comme les deux résistances (long et moyen termes) se croisent en ce moment, sur les cours de Vivendi… vous connaissez le schéma : il y a une forte probabilité que le titre bute et se replie.

Mais une « probabilité » n’est pas en elle-même suffisante pour intervenir. Encore faut-il que le début de retournement sur les zones de résistance soit confirmé par un signal technique. Or, j’ai un signal prêt à se déclencher très rapidement.

Comparez l’évolution des prix et les mouvements du SMI ; regardez ce qu’il se passe sur les prix quand le SMI se retourne en zone de survente (pastilles vertes + flèches vertes) ou en zone de surachat (pastille verte + flèches rouges)… limpide !

Or actuellement, les prix sont au contact de la résistance du canal ET le SMI est de nouveau en zone de surachat : en cas de retournement baissier du SMI alors nous aurons un potentiel de baisse conséquent de Vivendi.

Mais encore une fois, on n’anticipe pas.

Quel signal attendre pour jouer la baisse ?

Tout cela, c’était sur la vue hebdo. Logiquement, si le signal doit survenir en hebdo, nous aurons une première alerte, plus rapide, en journalier.

J’ai reporté sur ce graphique journalier les deux résistances hebdomadaires (« R-H » + flèches bleues).

Vivendi en hebdo  Telecom Italia Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Comme il s’agit d’un retournement sur la vue hebdomadaire, j’ai choisi un indicateur de tendance (la MACD) pour chercher le signal d’inversion de la tendance.

Je vais donc attendre que la MACD valide un retournement en daily, alors que Vivendi est en train de travailler sa résistance : a ce moment, la divergence baissière sera validée (double traits orange) et nous aurons le signal de retournement sur Vivendi.

Le premier objectif de baisse sera alors le comblement du gap (rectangle bleu) laissé ouvert sur les 19,6€.

Bons trades

Pour avoir plus d’analyses sur Vivendi, cliquez ici

Vivez de votre trading

Vivre du trading ? C’est possible ! Formez-vous grâce à notre expert.

Gilles Leclerc a passé les 20 dernières années à trader.

Aujourd’hui il a décidé de dévoiler sa formation et ses connaissances. Dans cette formation unique de 6 vidéos.

il dévoile enfin sa méthode secrète pour prévoir l’évolution des cours.

Découvrez-la ici

 

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire