Vinci : les grosses mains vendent

Rédigé le 9 octobre 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Très beau parcours pour Vinci (FR0000125486) qui superforme allègrement les marchés en 2015 puisque sa progression avoisine les 30% : le titre est donc revenu au sur ses plus hauts historiques ce 2007.

Or techniquement, à partir de ces niveaux, le risque d’une correction devient important.

Le graphe long terme permet en un clin d’oeil de bien évaluer la situation :

devises

Sauf que si nous avons bien identifié la zone de prise de position, elle reste à la valider par un signal technique.

Et pour cela, nous devons passer à la vue journalière.

Les grosses mains se désengagent de VINCI

devises

Ce qui apparait immédiatement en vue journalière, c’est qu’une phase de rotation baissière (appelée aussi divergence baissière) est en train de se construire sur les volumes.

Cela veut dire que si les prix continuent leur ascension (flèche haussière bleue), les flux de capitaux (mesurés par l’indicateur OBVD) montrent clairement un flux vendeur (flèche baissière bleue) : les volumes échangés durant les séances baissières sont beaucoup plus fournis que durant les séances haussières. Au final, vous vous retrouvez donc avec un flux net vendeur alors que les prix continuent de progresser.

Cela montre que des grosses mains sont en train de sortir du titre et préparent la prochaine impulsion qui aura toutes les probabilités d’être baissière.

D’ailleurs – coïncidence ? – si vous prenez quelques instants pour parcourir les news concernant Vinci, vous apprendrez comme moi que le fonds souverain du Quatar… est officiellement en train de réduire sa participation. Il en a confié l’exécution à la Société Générale…

Mon plan de trade sera donc le suivant :

Si un signal baissier se concrétise dans la zone de la résistance hebdomadaire (prenons 60 / 62 € pour être large) alors je vendrai à découvert le titre (éligible au SRD) ou bien via des produits dérivés comme les CFD etc.

L’objectif sera un retour sur les 55.5 € (doubles segments verts pointillés) qui forme un support graphique de court terme et qui correspond à la moitié du report d’amplitude (flèches vertes) actuellement travaillé par le titre. Soit un potentiel d’environ 10%.

Il faudra voir ensuite si l’on peut conserver la position pour jouer un retour sur les 50 € (segment vert horizontal). Mais ce sera en fonction des conditions du marché à ce moment-là. Je reviendrai vers vous pour updater le plan de trade si nécessaire !

Bon week-end.

Gilles,

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire