Vers une cession par appartement de ALSTOM ?

Rédigé le 24 avril 2014 par | Big caps, IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Grosse surprise en cette fin d’après midi : General Electric rachèterait finalement 70% de l’activité de ALSTOM (FR0010220475).

Ce qui était ce matin une rumeur d’OPA sur l’intégralité du capital de ALSTOM par General Electric — et démentie par le Français –, s’est finalement transformée en cession des Activités Energies au géant américain.

D’après les informations du Figaro, cette cession proterait donc sur les « Turbines à gaz, centrales à charbon, distribution, éoliennes offshore: ces activités représentent plus de 70% du chiffre d’affaires global d’Alstom, qui dépasse les 20 milliards d’euros ».

Cette annonce reste très surprenante à l’heure actuelle car ALSTOM disait plutôt justement vouloir céder sa branche Transport, et c’est ce sur quoi le marché tablait depuis des mois. Ce serait donc l’inverse qui se dessinerait… A moins que…

A moins que l’industriel confirme également la cession de la branche Transport qu’il annonçait pour juin… Cela signifierait donc la fin de Alstom tout court via une stratégie de cession par appartement. Rappelons que ALSTOM avait déjà cédé sa filiale d’échangeur thermique à Triton, pour 730 millions d’euros.

Mais ne nous emballons pas, nous n’avons que peu d’informations ce soir. Il faudra attendre des précisions du groupe (qui dit en donner le 7 mai) notamment en terme de valorisation et de prix proposé.

Nous étions contrarien en soutenant un achat de ALSTOM à 20 €. Si General Eletric fait une offre autour des 30 / 32 €, ce sera extrêmement bien payé pour racheter 70% del’activité et compte tenu des résultats de Alstom et des prévisions de l’activité Energie (hors Transport). 

 

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire