Au Venezuela, une production pétrolière en berne et une inflation qui explose

Rédigé le 14 mai 2018 par | Pétrole, Statistiques et données macro, Trading, Bourse Imprimer

obligataire et Vénézuela

Les tensions au Proche-Orient, avec la mise au ban de l’Iran par Donald Trump, ont selon toute vraisemblance contribué à l’envol du baril au-delà de 76$ sur le Brent à Londres et au-dessus de 71$ sur le WTI. D’un point de vue très concret, l’offre de pétrole physique devient cependant tendue surtout en raison de l’effondrement de la production du Venezuela, qui vient de chuter sous le 1,5 million de barils par jour (à 1,4) en avril 2018, contre 1,9 million il y a 1 an et 2,1 millions en moyenne en 2016.

Ce net recul de la production s’accompagne de surcroît d’une inflation qui explose à +18 000% par an d’après les dernières données disponibles début mai.

La désintégration économique du pays est devenue irréversible et un scénario « zimbawéen » est en marche.

L’or reste in fine le seul actif refuge valide.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire