Que valent les démentis des rumeurs de fusion avec Deutsche Bank ?

Rédigé le 26 septembre 2018 par | IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Siège de la Deutsche Bank

Crédit : Raimond Spekking

D’ailleurs, sont-ce de vrais démentis ?

Décryptons par exemple les dénégations de James von Moltke, le CFO (directeur financier) de la Deutsche Bank : « Nous sommes constamment étonnés par ce qui passe à travers les filtres des rédactions et qui paraît dans la presse ».

Est-il juste étonné du « rendu » de l’information (qui serait un peu éloigné de la réalité des faits parce que le plus grand secret entoure naturellement les « discussions informelles ») ou dénonce-t-il des articles dénués de fondement ?

L’art de la fuite pour tester le marché

Il se garde bien d’accuser la presse allemande d’intoxiquer les lecteurs avec des fake news. Il sait que les journaux en question sont « bien renseignés » : il s’agit du quotidien Handelsblatt (qui évoquait hier un possible rapprochement avec UBS) et Der Spiegel (qui évoquait un rapprochement avec Commerzbank).

Sur un sujet aussi sensible que la « DB », faire fuiter des rencontres secrètes, des rumeurs de tractations, cela présente un triple intérêt : c’est facile à démentir (mais la DB ne le fait pas), cela entretient l’idée que le dossier Deutsche Bank peut intéresser des partenaires bancaires (donc rien n’est perdu, il y a matière à discuter), enfin, cela permet de jauger l’humeur des marchés et leur évaluation d’une possible « opération » (si c’est très négatif, on oublie et on passe à autre chose).

En réalité, Deutsche Bank est une sorte de cadavre stellaire de type « étoile à neutron » (quasiment un trou noir) : tout ce qui s’en approche de trop près risque de finir désintégré… mais de loin, elle donne l’illusion de déborder d’énergie.

La galaxie du Sombrero, vue de la NASA

La galaxie du Sombrero est soupçonnée d’abriter un trou noir pesant un milliard de fois la masse du soleil. Comme la Deutsche Bank ? Crédit : NASA

Deutsche Bank : la banque « Too big to fail » est à la manœuvre !

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire