Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les nouveaux T-Bonds : des Trump Bonds à 100 ans qui finiront de ruiner le pays (et achever le dollar)

Rédigé le 28 février 2017 par | A la une, EUR/USD, Fed, Gold, OR / GOLD, Taux & Devises Imprimer

Que va nous annoncer Donald Trump ce soir, lors de son discours de politique générale (ou équivalent) ?

S’il est malin, il fera comme lors des précédents rendez-vous avec la représentation démocratique : il se bordera à de grandes pétitions de principe, ponctuées de « ça va être fantastique parce que je suis le meilleur Président que l’Amérique ait jamais élu » mais ne rentrera pas dans les détails.

Ce que son entourage comprend, c’est que tout ce qu’il projette va coûter beaucoup d’argent (il a promis hier une « augmentation historique des dépenses militaires ») et va faire chuter les recettes de l’État avec son « sensationnel » plan de réforme fiscal.

Alors il va falloir trouver de l’argent. Beaucoup d’argent… et peut-être très vite !

Pour trouver l’argent , il suffit de ruiner l’épargnant !

C’est à cette tâche que vient de s’atteler Steven Mnuchin, le nouveau secrétaire au Trésor qui (c’est lui qui l’a dévoilé) a demandé à ses équipes de plancher sur le lancement d’émission de T-Bonds (Bons du Trésor) assortis d’une maturité de 50 à 100 ans, avec une prime la plus faible possible.

Le marché des T-Bonds américains représente un encours de 14 000 milliards de dollars, et dont la maturité s’étage entre 3 mois au minimum et 30 ans (LA référence en matière de prêts immobiliers) au maximum.

Cela ne couvre qu’un peu plus de deux tiers de la dette US (environ 20 000 Mds$).

De nombreux pays se sont déjà dotés d’instruments de dette à 50 ans comme l’Autriche, la France, l’Espagne, la Tchéquie (et si !), la Grande-Bretagne et le Canada (en Suisse, on peut également emprunter sur 50 ans pour acheter un bien immobilier).

Le Mexique puis l’Irlande et la Belgique (tout récemment pour cette dernière) se sont essayés aux obligations souveraines à 100 ans.

Alors que l’inflation pointe le bout de son nez (les Banques Centrales ont tout fait pour) des Bons à 50 ou 100 ans constituent la ruine assurée pour l’épargnant si ces emprunts ne sont pas protégés, c’est à dire indexés sur l’inflation.

Et d’amorcer la mort du Dollar

Imaginez-vous un seul instant le gouvernement chinois risquer de perdre 98% de sa mise en 100 ans… ? c’est pourtant l’équivalent de ce que le Dollar a perdu depuis 1917, une date qui remonte 4 ans après la création de la FED.

Comment le calculer ? regardez simplement combien 100 $ achetaient de grammes d’or en 1900… et combien il en achète maintenant. (A ce jour, 100 $ achètent exactement 2,5 grammes d’or)

Bonds - pouvoir d'achat du dollar en gramme d'or

Ce projet  Steven Mnuchin (l’idée vient peut-être D.Trump) sent à plein nez la fuite avant dans la dette et l’agonie du Dollar. Sans indexation sur l’inflation… fuyons !

Pour Trump, c’est peut être déjà l’occasion de passer à la postérité. Les Trump Bonds seront connus dans un siècle comme les emprunts russes à l’Américaine… tous les souscripteurs étant rincés !

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Les nouveaux T-Bonds : des Trump Bonds à 100 ans qui finiront de ruiner le pays (et achever le dollar)”

  1. Bonjour,
    Je suis un peu profane en économie (un peu moins grâce à vous 😉 ) mais s’agissant de votre graphique sur l’évolution de la quantité d’or pour 100$, ne faudrait-il pas le pondérer avec l’évolution des couts d’extraction/recyclage?
    Merci…

    Lionel

Laissez un commentaire