Des lendemains qui déchantent sur le CAC 40…

Rédigé le 29 septembre 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

L’incursion du CAC 40 sous les 4 300 pts ce matin pourrait bien constituer un beartrap, symétrique du bulltrap, des 4 700 pts (en intraday) survenu le 9 septembre dernier.

Mais l’enfoncement des 4 355 pts – même s’il n’est qu’éphémère ce mardi – n’aurait en aucun cas été techniquement possible dans un marché haussier.

Le CAC 40 au 29 septembre 2015

Tous les précédents « creux » ont donné lieu à un « V bottom » : c’est à dire un rebond qui ne connait pas la moindre faiblesse durant une semaine à 10 jours.

Le CAC 40 s’avère incapable d’aligner plus de 3 séances de hausse depuis le 7 août dernier et revient systématiquement sur ses précédent planchers tous les 5 ou 6 séances.

Voilà pour les considérations techniques… qui ne sont que le reflet d’un comportement psychologique, d’une perception du « réel ».

Et cette réalité, ce sont des lendemains qui déchantent.

C’est Christine Lagarde, présidente du FMI, qui résume le mieux la situation : « les prévisions de croissance mondiale pour 2015 et 2016 ne sont plus réalistes ».

Et notre phrase préférée du jour, du même tonneau que la « croissance négative » est sans conteste : « nous sommes dans un processus de reprise, dont le rythme décélère ».

Nous vous épargnons la liste des pays européens qui sont encore en décroissance, ainsi que celle des émergents carrément en situation de récession.

Rien de très nouveau en ce qui concerne l’Europe : la stagnation française par exemple n’avait jamais miné le moral des marchés… mais ça, c’était « avant ».

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire