Une simple histoire d’entonnoirs !

Rédigé le 11 octobre 2018 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Sell off boursierLa séance de mercredi fut placée sous le signe de l’entonnoir : effet d’entonnoir pour les rafales d’ordres de vente algorithmiques trop nombreuses face à une demande inexistante, entonnoir sur la tête de la Fed qui, selon Donald Trump, « est devenue folle ».

Or, cela fait déjà une semaine qu’elle a monté les taux. Wall Street avait même salué cette heureuse initiative, qui prouve définitivement que tout va mieux que bien, par de nouveaux records absolus, dont le même Trump ne manqua pas de s’attribuer tout le mérite.

Ventes paniques algorithmiques ?

Qu’est ce qui a déclenché le sell-off de mercredi ?

La cassure de support technique pardi… et les machines – totalement hors de contrôle, tout le monde en était d’accord hier soir – ont répliqué un scénario de « vente panique » sans que quiconque ait soudain découvert une vraie raison de paniquer.

Mais les « machines » sont d’abord programmées par des humains et ce ne sont pas elles qui décident de massacrer une valeur ou un secteur plutôt qu’un autre.

Luxe, valeurs tech, semi-conducteurs et pétrolières

Ces machines sont programmées par des stratèges qui savent depuis belle lurette que tout est trop cher (mais qu’on ne pas se permettre de rester en dehors de la chevauchée fantastique… le bord de la falaise est, espérons-le, encore loin).

Et pour savoir ce qui est trop cher, il suffit d’observer le podium des trois secteurs qui ont le plus plongé mercredi soir.

En n°1, je mettrais le luxe avec les stars du secteur du « made in America » : Tiffany (-10,15%), Ralph Lauren (-8,45%), Estée Lauder (-7,32%), Michael Kors (-7,11%).

En n°2, le secteur de la communication : Netflix (-8,38%), Twitter (-8,47%), Salesforce (-7,2%), Amazon (-6,15%), Workday (-5,6%), Facebook (-4,13%).

En n°3, les semi-conducteurs avec AMD (-8,22%), Nvidia (-7,48%), Qualcomm (-4,85%), Apple (-4,63%), Intel et Cisco (-3,92%)…

Et troisième ex-aqueo, le secteur pétrolier : Marathon (-7,8%), Hess (-7,32%), Range Resource (-6,44%), Nal Oilwell (-5,7%), Devon (-5,59%), Conoco Philips (-5,44%), Occidental Petroleum (-5,3%), Valero Energy (-4,16%), Anadarko (-3,72%).

Retenez bien cette liste de valeurs : au prochain sell-off, elle en remettront une nouvelle couche !

Et si Donald Trump déclenchait le prochain krach ?

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire