Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Une Route de la Soie numérique entre Chine et Russie ?

Rédigé le 23 juin 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Jack Ma, le patron du groupe Alibaba basé à Hangzhou (en fait une nébuleuse opaque dont de nombreuses filiales ne sont que des boîtes aux lettres dans des paradis fiscaux) a proposé à Vladimir Poutine de mettre en ligne une plate-forme numérique – un ersatz de la Route de Soie – pour promouvoir les produits made in Russia auprès de la clientèle chinoise.

Jack Ma propose à Vladimir Poutine une Route de la Soie numérique entre la Chine et la Russie

L’histoire ne dit pas si les produits russes présentent quelque intérêt pour les contrefacteurs, mais cette question ne pose guère de cas de conscience à Jack Ma !

Voici ce qu’il disait de la contrefaçon lundi dernier : « les faux produits présentent aujourd’hui une meilleure qualité et un meilleur prix que les vrais produits ».

Il en veut pour preuve que « les contrefaçons sont fabriquées dans les mêmes usines avec les mêmes matériaux que les originaux, mais se sont pas vendus sous le même nom ».

Pas vendus sous le même nom ? Est-ce que tous les contrefacteurs résistent vraiment à la tentation ?

Une chose est certaine, ces produits – avec ou sans la griffe originale – seront beaucoup plus accessibles pour la clientèle russe que les originaux.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire