Une nouvelle déclaration du conciliant M. Schaüble

Rédigé le 26 février 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Le problème du refinancement de la dette grecque est définitivement réglé depuis lundi (avant l’arrivé de la liste des engagements d’Athènes) tout le monde le sait.

Il manquait juste une confirmation qui dissipe tous les doutes et elle vient enfin de nous parvenir ce mercredi (rires) : Wolfgang Schaüble a réaffirmé que « l’Allemagne et l’Europe ne versera pas un centime à la Grèce tant que la totalité de ses engagements ne sera pas respectée à 100% ».

Autrement dit, pas un Euro à moins d’appliquer un programme radicalement « austéritaire »…  ce même programme dont Syriza ne veut pas entendre parler, ayant été élu précisément pour son refus catégorique de ce diktat.

 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire