Une future rémunération négative de nos comtpes bancaires ?

Rédigé le 20 mars 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

À l’instar des banques allemandes, suisses ou danoises, certaines banques françaises vont commencer à facturer le dépôt des liquidités excédentaires déposées par les entreprises au jour le jour.  

La Caisse des Dépôts qui gère les dépôts à court terme de nombreuses institutions a été la première à franchir le pas… mais elle précise « qu’il n’est pas question de généraliser cette pratique à l’ensemble des dépôts ».

Jusqu’à ce qu’elle change d’avis et que cette décision fasse école : combien de temps encore avant que les liquidités sur nos comptes en banque soient à leur tour frappées d’une « rémunération négative» ?

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire