Une entrée en Bourse fracassante pour Adyen

Rédigé le 13 juin 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Celle licorne néerlandaise spécialisée sur les solutions de paiements en ligne a vu sa capitalisation boursière passer en l’espace d’une séance de 7 milliards d’euros à 14 millards d’euros. L’action a en effet doublé pour son premier jour de cotation, la valorisant ainsi 140 fois l’Ebitda. Il faut savoir qu’en plus les fonds récoltés, près de 1 milliard d’euros, n’iront pas dans les caisses du groupe mais permettront aux actionnaires historiques de vendre une partie de leur participation. C’est ce que l’on appelle du cash out dans le jargon financier. Cette IPO réussie a permis au secteur dans son ensemble de fortement progresser. Cela fait du bien par exemple à Ingenico, en progression de quasiment 7% en clôture… Adyen, même si elle signe une entrée fracassante, n’est qu’un nain dans la paysage des paiements mondial. Ant Financial, filiale d’Alibaba, pèse 150 milliards de dollars quand PayPal en vaut encore 100 milliards…

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire