Une correction se prépare sur les indices : préparez-vous à la jouer

Rédigé le 30 janvier 2012 par | Autres indices, VIX Imprimer

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

L’Etat-Providence a signé son propre arrêt de mort ! A présent, c’est chacun pour soi.

Mais dans cette nouvelle donne, une poignée de Français pourrait être jusqu’à quatre fois plus riche d’ici deux ans.

Comment en faire partie ? Il suffit de suivre le guide…

____________________________________________________________________________________________________

En cette fin janvier, les indices boursiers devraient enregistrer leur plus beau début d’année depuis plus de vingt ans. Temporisation sur la Grèce, détente des rendements obligataires à risque (Espagne/Italie), chômage US en baisse ou encore résultats corporate meilleurs qu’attendu ont soutenu la tendance. Cerise sur le gâteau, mercredi dernier, la Fed indiquait qu’elle poursuivra sa politique accommodante jusqu’en 2014 (maintien des taux courts bas). C’est l’euphorie…

Rien ne vous intrigue ? Moi si ! L’optimisme ambiant est à son paroxysme… et, par expérience, c’est souvent dans ces moments, quand « tout est beau dans le meilleur des mondes », que le marché se retourne… J’avais commencé à vous l’expliquer la semaine dernière, en vous recommandant de commencer à vous couvrir sur le S&P 500. Je continue aujourd’hui, en vous expliquant pourquoi.

Faisons un petit tour de marché sur quelques actifs « clés » pour voir qu’une correction, salutaire, de court terme semble désormais se profiler…

Mes constats
Au cas par cas, voici mon état des lieux en cette fin janvier :

  • Sur les indices : jeudi dernier, le Nasdaq 100 a buté sous une importante oblique. L’indice a d’ailleurs confirmé cela avec une clôture en avalement baissier sur cette séance. Le Dow Jones Industrial a lui aussi buté sous ses plus-hauts de l’année dernière ; simultanément une divergence baissière est apparue sur le RSI.
  • Sur les indices de volatilité implicite : le VIX (options sur le S&P 500), l’indice de la peur, comme vous le savez, vient de laisser deux « ombres basses » consécutives sous les 17% mercredi et jeudi dernier. Associé à des indicateurs techniques en divergence haussière, cela confirme la présence d’acheteurs sous ce niveau. Les couvertures se mettent donc en place.
  • Sur le Forex : le dollar pourrait bien reprendre du poil de la bête à court terme. L’EURUSD a buté sous les 1,32 (zone d’overlap + retracement de Fibonacci) en laissant d’ailleurs un superbe doji d’essoufflement. Ce constat est similaire sur les paires « growth » traditionnelles à l’approche d’importantes résistances horizontales telles que le dollar néozélandais ou le dollar australien (AUDUSD).
  • Enfin, sur les « commos », de nombreux métaux industriels arrivent en « zone rouge ». C’est notamment le cas du Cuivre qui a atteint son objectif théorique de sortie de triangle à l’approche des 8 600$. J’ai d’ailleurs expliqué dans l’Edito Matières Premières pourquoi je voyais une correction se profiler sur ce métal.

Donc, vous le constatez avec moi : l’ensemble est cohérent pour une correction à court terme sur les actifs à risque !

Mes anticipations
Après un « effet janvier » qui a pleinement joué son rôle, les probabilités me semblent donc aujourd’hui assez élevées pour qu’un point haut de court terme ait été atteint. Une correction est donc probable. J’estime son potentiel entre 5 et 10% selon les actifs.

Sur notre CAC 40, cela nous donne le gap (trou de cotation) haussier du 17 janvier à combler au minimum. Objectif : la zone des 3 200 points. Nous y arriverons probablement assez rapidement en février…

Comment jouer la correction ?
Dans cette optique, j’ai déjà commencé à conseiller à mes abonnés une prise de position short jeudi dernier sur le S&P 500 à l’approche des 1 330 points. J’ai bon espoir de revoir l’indice élargi américain revenir sur les 1 260 points assez rapidement…

Sur les actions, j’ai plusieurs valeurs sous le coude en cette fin janvier. Ce sont des titres qui ont soit surperformé, soit qui vont bientôt déclencher une configuration baissière. La semaine dernière, par exemple, nous avons fait un trade rapide sur CGG Veritas, avec à la clé un gain de 37% pris en à peine trois heures. Nous nous préparons à jouer d’autres trades de ce type, sans doute sur un trend un peu plus long, car le levier des CFD permet assurément de réaliser des performances assez spectaculaires !

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire