Une conférence de la BCE pour une fois suprenante

Rédigé le 15 avril 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

La conférence de la BCE nous a appris une bonne chose : il est plus facile de déverser des confettis sur la tête de Mario Draghi en arborant un T-Shirt où il est imprimé « stop à la dictature de la BCE »… que d’obtenir la moindre réponse sensée concernant le risque de superbulle des actifs obligataires ou à risque (actions).

Sans surprise, la Banque centrale européenne s’est délivré un auto-satisfécit, énonçant tous les bienfaits de sa politique monétaire ultra-accommodante, notamment la « réaction positive des marchés » (normal, sa politique monétaire est taillée sur mesure pour ses partenaires, les banques dites systémiques).

Mario Draghi confirme que le programme de rachats d’actifs de la BCE se « déroule facilement »,  et qu’il sera poursuivi dans son intégralité et jusqu’à son terme (pour faire taire les rumeurs d’éventuel « ajustement » du programme en cas d’embellie économique… mais rassurez-vous: cela n’arrivera pas !).

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire