Un QE de plus en plus efficace en France

Rédigé le 10 juin 2015 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La production industrielle ( manufacturière) a chuté de -0,9% en France au mois d’avril, soit un repli de 1% pour l’ensemble de l’industrie, avec une chute de 3,3%, des matériels de transport, de 0,6% de la métallurgie, de 1,4% de la chimie, de 2,6% pour le textile… et de 10,8% de l’activité raffinage.

Pour tenter de rassurer les investisseurs, notons que prise sur un trimestre, la production industrielle affiche une hausse de 0,8% : c’est le cas de figure parfait pour le marché qui veut une croissance lente, voire même un peu faible, et qui ne remet en rien en cause le « QE » de la BCE.

C’est qu’il ne faut surtout pas que quiconque doute de l’utilité de son « QE »: tant que l’économie va relativement mal, l’alibi de la BCE pour enrichir ses partenaires banquiers tient encore bon.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire