Un possible bank run en Grèce ?

Rédigé le 20 février 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Le quotidien allemand  Der Spiegel semble se ranger à l’opinion que nous défendons depuis le début de l’année : le « Grexit » n’est plus qu’une question de semaine. Une sortie de la « Grèce gérable » nous affirment Angela Merkel et Wolfgang Schaüble depuis quelques semaines… mais une étape psychologique supplémentaire serait franchie si l’on en croit le Spiegel qui rapporte des propos − non démentis − du ministre des Finances maltais − Mr Scicluna −  qui affirme que le bloc de pays européens adeptes de l’intransigeance envers Athènes (dirigé par l’Allemagne) souhaite laisser la Grèce quitter la zone euro. Ces pays le feraient non seulement savoir mais étudiraient les scénarios qui provoqueraient le moins de turbulences.

Le seul fait de « lâcher » une telle révélation − sans la démentir −peut suffire à créer un bank run en Grèce : mon pari est qu’il n’y  aura plus un billet de banque dans les distributeurs en Grèce d’ici quelques heures (ni dans les agences) et que la BCE va devoir faire connaitre rapidement si elle laisse les banques grecques − exsangues − faire faillite (synonyme d’un arrêt du refinancement d’Athènes) ou si elle les soutient comme si l’article du Spiegel n’était qu’un coup de bluff destiné à faire réfléchit Varoufakis (adepte de le théorie des jeux) et Syriza.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire