Un point de trade intéressant sur le Nasdaq Composite

Rédigé le 13 décembre 2012 par | Apprendre la Bourse, Autres indices Imprimer

Cette semaine, j’ai identifié pour vous une opportunité de trade sur l’indice phare des valeurs technologiques américaines — j’ai nommé le Nasdaq Composite.

Pour planter le décor, l’étude graphique fait apparaître :

1 – Une zone de résistance intermédiaire dans la zone des 3 040 (rectangle rouge) ;
2 – Cette résistance intermédiaire se conjugue avec la ligne de cou d’une formation (pour l’instant potentielle) en « Epaule Tête Epaule Inversée (E.T.E.I sur le graphe).

Graphique du Nasdaq
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Il s’agit donc d’un niveau important qui devrait entraîner une réaction des cours dans les jours à venir.

Comme d’habitude, en matière de trading il est important de ne pas se laisser influencer par un biais de quelque nature que ce soit. Le but est simplement d’identifier des « points de trade », puis de prendre position si — et seulement si — la réaction des prix permet de placer un stop loss rapproché dans le but de disposer d’un ratio risque/gain avantageux.

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Des plus-values de 75,23%, 54,10%, 30,92%, 42,73%, 43,90%, 51,31%, 54,10%… et j’en passe !

Comment accéder vous aussi à un potentiel de gains à répétition qui vous permet de multiplier par 7 le moindre mouvement de cours ?

C’est très simple… il suffit de suivre les conseils d’un pro ! Tout est expliqué ici

__________________

Cassure haussière ou consolidation ?
Le niveau d’intervention étant identifié en UT jour, je vous invite à me suivre en direction des UT inférieures (2h) afin de décortiquer la dynamique du mouvement.

UT 2h – attention !
Le niveau de granularité de l’UT 2h nous permet de bien mieux cibler les enjeux de la zone sensible de l’UT jour — et permettra de se positionner dès le début du mouvement, quel qu’il soit.

Graphique du Nasdaq en unité 2h
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Que constatons-nous sur le graphique ci-dessus ?

1 – La zone de résistance graphique identifiée sur l’UT jour apparaît ici encore plus clairement (rectangle bleu).

2 – Les prix évoluent (comme souvent) à l’intérieur de petits ranges bien calibrés (axes bleus et flèches oranges pour l’amplitude).

3 – Donc, a priori, en cas de consolidation, l’objectif théorique se situe dans la zone des 2 965. En cas de cassure haussière, le premier objectif ressort quant à lui vers 3 105 (axes bleus).

4 – ATTENTION : l’analyse des flux/volumes fait actuellement apparaître une divergence baissière. Comparez les niveaux atteints par les prix et l’indicateur de flux (OBVD) entre début décembre et maintenant (petits carrés verts dans les deux cas).

On observe que si les prix sont remontés au niveau de la résistance, ce mouvement s’est fait sans participation. Bien au contraire. Cette remontée sur la zone de résistance a été accompagnée par un flux négatif (désengagement) global sur le marché. Autrement dit, lors de la précédente remontée des prix, le marché en a profité pour revendre ses positions nettes (flèche orange sur OBVD). Pas sain, pas sain du tout… En tout cas cela ne milite pas pour le scénario de cassure haussière pour l’instant.

5 – Dernière chose : l’indicateur de cycle (CDUR) montre quant à lui une perte de puissance en arrivant en zone de surachat.

Moralité…
– La zone des 3 040 me paraît bien difficile à passer à court terme, et l’analyse des volumes + cycles milite en faveur du scénario de consolidation.
– Un trade short serait de toute façon bien plus intéressant à travailler car le stop pourrait être placé directement au-dessus de la zone des 3 040 (très petit risque).
– Surveillez bien l’évolution du cycle sur le 2h. Si vous ne disposez pas de l’indicateur CDUR, un oscillateur comme la stochastique pourra le remplacer. En cas de retournement à la baisse… un rejet des prix sur la zone de résistance sera probable avec objectif théorique 2 965.
– En cas de cassure haussière, le stop est bien plus difficile à placer. J’attendrais personnellement un pullback sur l’ancienne zone de résistance (qui sera devenue support) pour tenter un trade long. Dans ce cas, premier objectif 3 105 et si le coeur vous en dit de jouer la validation de l’ETEI qui apparaît sur l’UT jour, son objectif ressort à 3 200/3 220.

Bons trades, (et surveillez bien vos stops !)

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire