Un market mover nommé BCE

Rédigé le 14 juin 2018 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Alors que la réunion de la FED marquée hier par une nouvelle hausse des taux courts n’avait provoqué aucune réaction, il n’en va pas de même pour la réunion de la BCE. La décision annoncée en début d’après midi est plutôt rassurante. Le montant des rachats d’actifs sera ralenti dès le mois d’octobre, passant de 30 milliards d’euros par mois à 15 milliards d’euros. Ce programme sera interrompu fin décembre, ce qui donne un peu plus de marge de manoeuvre à la BCE. Et les taux européennes ne devraient pas être relevés avant l’été 2019, voire plus si nécessaire.Bref, voici le communiqué rêvé pour faire progresser les indices. Le CAC 40, hésitant en début de journée, prend 1,51% à 5535 points tandis que l’euro connaît une forte baisse avec un retour autour des 1,1650. Comme d’habitude, je vous encourage après une telle décision de regarder du côté des taux d’intérêt. Le dix ans allemand revient sur des niveaux de 0,44% tandis que le dix ans italien retombe à 2,76%. Mention très bien au sein du CAC 40 pour Airbus, favorisé par la baisse de l’euro… L’action prend plus de 4%

Mots clé :

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire