Un endettement record en Chine

Rédigé le 16 avril 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Les autorités de régulation de la bourse chinoise appellent les boursicoteurs à tempérer un peu leurs ardeurs, à ne pas basculer dans l’irrationnel et les excès spéculatifs.

C’est pourtant le jumelage des tuyaux financiers entre les bourses de Hong Kong et Shanghai qui ont amorcé le « grand boom » en avant (ou le « bang » supersonique) de la hausse de l’indice SSE (+70% depuis novembre) et de +100% de la bourse de Shenzhen en moins de 6 mois.

Dans le même temps, une enquête de McKinsey sur l’endettement des agents publics et privés en Chine nous apprend que l’encours atteint un record de 282% du PIB contre 158% au début de la crise de 2007 : c’est l’endettement des institutions financières qui connait la plus forte accélération depuis quelques mois.

Serait-ce lié au fait que les nouveaux « actionnaires » (complètement néophytes) entament leur carrière en bourse avec des leviers de folie et une excitation comparable au moment où ils échangent leurs liasses de billets à l’effigie de Mao contre des jetons de casino ?

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire