Le 10 ans français reste insensible au risque de dégradation

Rédigé le 19 septembre 2014 par | Matières Premières Imprimer

Le dix ans français a déjà rebondi par rapport à ses plus bas mais reste quand même sur des faibles niveaux à 1,45%.

Les rumeurs de dégradation de la note de la France par Moody’s semblent laisser les investisseurs de marbre, comme s’il ne pouvait rien arriver à notre beau pays.

Pourtant, le déficit ne cesse de se creuser, la croissance est vraiment pâlichonne et le chômage ne baisse pas…

Quand les investisseurs prendront-ils conscience que la France est comme l’un des grands malades de l’Europe avec son incapacité à réformer ? Je ne suis vraiment pas acheteur d’obligations françaises actuellement.

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire