Un consortium chinois rachèterait le plus grand élevage bovin australien

Rédigé le 19 avril 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Interviews, IPO, OPA, opérations financières, Toutes les analyses Imprimer

La Chine n’en finit plus de rafler des terres agricole partout où une opportunité se présente sur la planète.

Après l’annonce du rachat de trois exploitations dans le Berry (en jouant sur de subtiles réglementations françaises qui autorisent une exploitation par des propriétaires étrangers à condition de revendre une partie de la récolte aux coopératives locales, une obligation qui peut en fait être contournée à condition de vendre à un céréalier installé en France), voilà qu’un consortium chinois pourrait mettre la main sur le plus grand élevage bovin australien (avec 185 000 têtes), un groupe centenaire du nom de Sidney Kidman, rebaptisé le Roi du bétail.

Un consortium chinois veut racheter l’équivalent de la surface de l’Irlande en terres agricoles australiennes !

Sidney Kidman est en toute simplicité le premier propriétaire foncier d’Australie avec 1,3% des terres (et 2,5% du foncier agricole) : la taille des exploitations est de 80 000 km².

Cela ne vous dit rien ? C’est tout simplement la taille de… l’Irlande, ou 15% de la superficie de la France (ou encore 2 fois la Bretagne) !

Le consortium chinois qui comprend Hunan Dakang Pasture Farming – filiale de Shanghai Pengxin Group et Shanghai CRED Real Estate – est prêt à débourser 370 Mns$ australiens (250 Mns€)… mais les autorités australiennes pourraient réitérer leur véto (le premier remontant à fin 2015 afin de préserver le patrimoine agricole des appétits de groupes étrangers… mais l’entité contrôlée par Hunan Dakang est bel et bien australienne puis qu’il s’agit de… Dakang Australia Holdings, ce qui ne trompe personne).

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire