Un concurrent de Néovacs échoue dans un essai dans Crohn

Rédigé le 26 août 2013 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Par G. Habault

La Biotech Neovacs (FR0004032746), qui développe un produit en Phase II dans le traitement de la maladie de Crohn (une maladie inflammatoire de l’intestin), voit un de ses concurrents sérieux s’éloigner. En effet, GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé le 23 Août que la première des quatre études de phase III pour son produit Vercirnon était un échec. Le cours de son partenaire ChemoCentryx, qui a licencié ce produit à GSK, a plongé 33% sur le Nasdaq à la suite de cette annonce.

GSK a précisé que son Vercirnon, un inhibiteur du récepteur de chimiokine (dite CCR9) n’avait pas atteint les critères d’efficacité du composé lors de cette étude contre placebo. Le critère d’évaluation principal (amélioration de la réponse clinique) et le critère d’évaluation secondaire (rémission clinique) ont eu pour effet d’entraîner la suspension de l’essai, annoncée par GSK.

De son côté, Néovacs est toujours en développement avancé dans cette indication. Les résultats finaux de Phase II présentés en novembre 2012 avaient confirmé que le TNF-Kinoïde était immunogène, très bien toléré, et que la présence d’anticorps anti-TNF semblait apporter un bénéfice thérapeutique aux patients.

Mais tout n’est pas perdu pour Néovacs. Ce n’est donc pas parceque GSK a échoué que Néovacs n’a pas sa chance, d’autant que leur stratégie est différente. En effet, le mécanisme visé par le Vercirnon est différent de celui de Néovacs : comme indiqué, le Vercirnon de GSK vise un inhibiteur du récepteur CCR9, alors que le TNF-Kinoïde de Néovacs vise le TNF-alpha.

Il est à noter tout de même que Truffle, actionnaire historique de Néovacs, a cédé pour 702 keuros d’actions Néovacs entre Juillet et Août 2013. Le dernier mouvement date du 14 Août…

Aussi, sur le terrain du Newsflow du point de vue de la concurrence : à la fin de l’année, un autre concurrent sérieux de Néovacs publiera des résultats de Phase II dans Crohn (prévus pour le 4éme Trimestre 2013). Il s’agit de la Biotech américaine Coronado et de son produit CNDO201 – voir notre article sur la concurrence de Néovacs dans Crohn.

Suite à l’annonce de GSK, le Cours de Néovacs est inchangé ce 26 Août, à 1,95 Euros.

Mots clé : - - - - - - -

3 commentaires pour “Un concurrent de Néovacs échoue dans un essai dans Crohn”

  1. RT @SCConfidentiel: Un concurrent de #Néovacs échoue dans un essai dans #Crohn: La Biotech Neovacs (FR0004032746… http://t.co/AD533IsAuU

  2. RT @SCConfidentiel: Un concurrent de #Néovacs échoue dans un essai dans #Crohn: La Biotech Neovacs (FR0004032746… http://t.co/AD533IsAuU

  3. Un concurrent de Néovacs échoue dans un essai dans Crohn | Small Caps Confidentiel http://t.co/YqeYWqb10V via @sharethis

Laissez un commentaire